Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 19:11

Je viens de faire aujourd'hui même l'acquisition, chez mon bouquiniste favori de Toulon, d'une véritable merveille : j'avais du mal à y croire en l'ayant entre les mains, et j'ai encore du mal à y croire maintenant que l'ouvrage a gagné ma bibliothèque. Et je m'empresse de partager avec vous cette découverte.



nil_du-camp_reed.jpg











Un voyageur en Egypte vers 1850 - "Le Nil" de Maxime Du Camp
, présenté par Michel Dewachter et Daniel Oster, préface de Jean Leclant, éd. Sand / Conti, 1987 (245 p.).








En 1849-1850, Maxime Du Camp et son ami Flaubert font un voyage en Egypte, nous l'avons déjà évoqué. Durant ce voyage, Du Camp réalise un certain nombre de photographies, des "calotypes", qui sont pour l'historien autant que pour l'amoureux de l'Egypte des documents exceptionnels. En 1853, il publie "Le Nil", qu'il dédie à son autre ami écrivain Théophile Gautier*, et dans lequel il raconte son voyage. Nous reparlerons de tous ces personnages dans "Les Voyages en Egypte ".

Pour la première fois, cet ouvrage de 1987 rassemble à la fois la réédition intégrale du "Nil" de Du Camp, mais aussi 70 des calotypes qu'il a réalisés en Egypte. Ce qui en fait un ouvrage exceptionnel que tout amoureux de l'Egypte rêve d'ajouter à sa bibliothèque. On y trouve en outre 20 documents d'archives concernant Du Camp et 15 superbes aquarelles d'un autre de ses amis qui a visité et aimé l'Egypte, Prisse d'Avennes.

Le rédacteur de la préface, Jean Leclant, n'est autre qu'un professeur d'égyptologie au Collège de France, rappelle le trésor que constitue cette collection de calotypes de Du Camp conservée dans la bilbiothèque de l'Institut de France.

Michel Dewachter présente le voyage et le situe dans son époque, en soulignant sa signification, sous le titre "Une étape de l'orientalisme " (pp. 9 à 37 ). Daniel Oster, quant à lui, brosse le portrait du personnage de Du Camp, et le situe dans son contexte intellectuel et littéraire, sous le titre "Un curieux bédouin " (pp. 39 à 66 ). 

Le reste de l'ouvrage est la réédition intégrale de l'ouvrage de Du Camp, y compris avec la carte de l'Egypte dressée par Sagansan qui accompagnait l'édition de 1853. Outre la saveur du récit par une grande plume, hélas méconnue, du XIXe s., on a l'émotion de découvrir les lieux tels qu'ils se présentaient à l'époque.

On peut encore le trouver chez les bouquinistes ou sur le Net, pour un prix qui tourne autour de 50 euros - et en plus, je réalise que j'ai fait une sacrée affaire, car je suis loin de l'avoir payé ce prix là. En tout cas, je vous le recommande vivement, car c'est non seulement un document passionnant, mais également un très bel ouvrage réalisé avec une grande qualité.

* qui fera lui-même le voyage en Egypte, d'ailleurs.

Un article du blog est consacré au programme très riche de ce voyage de 8 mois d'Alexandrie à Wadi Halfa.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Horizons écrits
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives