Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 15:06

diocletien.gif

L'empereur Dioclétien, auguste d'Orient.



Au début du IVe s. après JC, l'empereur Dioclétien (empereur 284-305), auguste d'Orient, installe une garnison romaine à Louqsor pour assurer la sécurité de la Haute-Egypte. Celle-ci établit une forteresse 1 qui englobe et réutilise l'ancien temple. Dans l'une des salles hypostyles du sanctuaire datant du règne d'Amenhotep III, les Romains aménagent alors une chapelle du culte impérial dont les vestiges ont récemment fait l'objet d'une restauration.  L'une des étapes de l'histoire du temple est ainsi sauvegardée, et le visiteur peut désormais appréhender le site dans la totalité de son évolution, de l'époque "pharaonique" jusqu'à la période musulmane 2.



louqsor_loc-chap-rom.jpg

Localisation de la chapelle romaine dans l'ensemble du temple de Louqsor : 1- Entrée principale actuelle ; 2- Vestiges de l'enceinte romaine ; 3- Pylône de Ramsès II ; 4- Mosquée Abu l-Haggag ; 5- Cour d'Amenhotep III ; 6- Première salle hypostyle du sanctuaire. Dans la vue de détail : a- Abside romaine ; b- Zone des fresques romaines les mieux conservées.



abside-rom-louqsor.jpg

L'abside de la chapelle romaine, flanquée de ses colonnes de granit.




chapit-rom-loqsor.jpg

Les chapiteaux composites sont de style romain d'Egypte, qui mêlent la tradition romaine à celle de l'époque ptolémaïque : les acanthes romaines font place à des feuilles tout en rondeur.


La chapelle romaine s'installe dans la seconde salle hypostyle du sanctuaire, qui servait de vestibule au reposoir de la barque. La porte menant à l'origine à la salle réservée à celui-ci est alors fermée et remplacée par une grande abside en cul-de-four flanquée de deux colonnes de granit au fût monolithe et chapiteaux composites. Les murs ornés de reliefs de la XVIIIe Dynastie sont recouverts d'enduits et ornés de fresques représentant les souverains, leur cour et des scènes de victoire militaire. En effet, nous sommes alors à l'époque de ce qu'on appelle la tétrarchie : pour mieux assurer le contrôle et la sécurité de l'empire, Dioclétien partage le pouvoir entre deux augustes assistés de deux césars. Lui-même reçoit l'Orient, assisté son césar Galère, tandis que l'auguste Maximien Hercule, assisté du césar Constance Chlore, reçoit l'Occident. C'est ainsi que la fresque qui ornait autrefois la niche représentait les quatre souverains de l'empire. Dans la chapelle étaient conservés les "emblema ", ou étendards de la légion, d'où le nom de " chapelle des enseignes " qu'on lui donne souvent.



peint-rom-louqsor_1.jpg
La portion la mieux conservée des fresques romaines, dont la restauration révèle la qualité et les couleurs éclatantes.Selon la tradition de la peinture murale romaine, le décor était réparti en tableaux disposés sur plusieurs registres, au-dessus d'une base d'architecture en trompe-l'oeil.


undefined

Une restitution du décor principal sur le panneau explicatif.


undefined


Sir John Gardner Wilkinson en costume oriental ; il est considéré comme l'une des grandes figures fondatrices de l'égyptologie britannique et ses relevés des fresques de Louqsor sont précieux pour les restaurateurs d'aujourd'hui.
 


Les autorités égyptiennes et l'American Research Center in Egypt (ARCE) ont décidé de réaliser une opération de sauvetage sur les vestiges des fresques de cette chapelle romaine, qui avaient beaucoup souffert. On disposait de documentation grâce aux relevés effectués dans les années 1850 par le Britannique Sir John Gardner Wilkinson, qui en avait peint une série d'aquarelles alors qu'elles étaient en meilleur état. Ces restaurations ont été menées par des spécialistes italiens dans le cadre d'un projet dirigé par l'ARCE et l'Oriental Institute de l'Université de Chicago, avec un financement de l'USAgency for International Development.


restaurateurs.jpg

L'équipe de restauration au travail, en 2006. Ce sont des spécialistes italiens des enduits peints, venus de Rome, qui ont assuré le sauvetage des fresques.


panneau.jpg

L'un des aspects particulièrement intéressants est que, durant les travaux, un panneau explicatif a été mis en place pour permettre aux visiteurs de comprendre le chantier.


Lors de mon dernier passage à Louqsor, en 2006, les travaux étaient toujours en cours. Ils sont à présent achevés, comme vous pourrez le voir dans les liens indiqués ci-dessous. La démarche est particulièrement intéressante, car elle permet d'embrasser l'histoire du site dans sa totalité, sans avoir à faire le choix de détruire les vestiges d'une époque au profit d'une autre.


peint-rom-louqsor_2.jpg

Un bandeau orné de motifs géométriques rappelant les placages de marbres polychromes (intarsia).



peint-rom-louqsor_3.jpg

Une portion bien conservée, avec à droite les personnages d'une grande qualité d'exécution qui assistent à une allocution de Dioclétien.

peint-rom-louqsor_4.jpg

L'abside romaine en cul-de-four...



peint-rom-louqsor_5.jpg

... dans laquelle on ne devine plus que quelques plis des vêtements des personnages qui l'ornaient au IVe s.


undefined


Notes :

1- D'où le nom arabe de la ville, el-Uqsûr, pluriel de "qasr" signifiant "château-fort, palais fortifié ".
2- Avec la petite mosquée Abu l-Haggag, qui a été elle aussi préservée.


Liens :

- Vous trouverez des photos de l'état des fresques après restauration dans un article d'Anne-Marie, ainsi que dans un excellent article du blog Passion égyptienne.

-site de l'ARCE 

- Site de l'Oriental Institute de l'Université de Chicago.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Kemet - Egypte antique
commenter cet article

commentaires

:0010:soleil51:0038: 14/02/2008 17:13

C'est toujours en restauration: je reviens de Louxor mardi matin ! !
par contre Karnak a complètement changé: vais bientôt mettre en ligne un article ! ! Ils ont fait du bon boulot: c'est chouette sauf qu'ils ont détruit les maisons de la mission française.....quel dommage ! !
Bonne Saint Valentin ! !
BiZouX de la mer rouge ! !
@nne marie

Kaaper Nefredkheperou 16/02/2008 02:41

Le chantier n'est pas fini ? De nouveaux détails sont apparus ou pas ? J'ai hâte de voir tes photos de Karnak ; j'espère que ce n'est pas aussi aseptisé qu'à Louqsor... Je suis d'accord avec toi, c'est fort dommage pour les maisons de la mission française, c'était une page de l'histoire de l'Egypte. Euh, pour la St-Valentin, rien de spécial, toujours tout seul... mais peut-être du nouveau en perspective, je te raconterai en privé, lol ! J'aime toujours autant les bisous de la mer Rouge. Gros gros bisous de Provence. Kaaper

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives