Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 07:49

Ce week-end, les Horizons musicaux de Beyt Kaaper poursuivent leur promenade à travers le Mashreq avec l'une des plus grandes stars syriennes, Asâla Nasry ( en arabe أصالة نصري  ). Fille d'un célèbre chanteur de son pays, Mustafa Nasry, elle est née en 1969 à Damas et apprend très jeune le chant auprès de son père. On sent d'ailleurs, même à travers des chansons de variété, que cette artiste maîtrise le chant arabe. Elle se rend au Liban pour développer sa carrière au Mashreq, mais c'est en Egypte qu'elle connaît la consécration et enregistre son premier album, " Law te3arafo "  , en 1993. Elle fréquente les plus grands artistes et les poètes, et est reconnue comme l'une des plus voix du monde arabe.

Difficile de choisir parmi les nombreux succès d'Asâla, mais voici " Fên Habeeby ", extraite de l'album " 3ady " (2005). Vous trouverez le texte transcrit et le texte en arabe. Vous remarquerez les accents de musique hispanique, qui ont connu une grande vogue au Mashreq, la musique orientale retrouvant là l'héritage qu'elle a laissé en Espagne. Comme toujours, à la fin, quelques remarques linguistiques.


أصالة نصري  ـ  فين حبيبي ٢٠٠٥



 

 

 


 

fên Habeeby, yâ Habeeby ?

fên Habeeby, fên ed-donya ?

yâ Habeeby

yâ aHla donya

bashar layâly

mestanneek


leeh Habeeby bekeet 3ayneya

kolle leyla 3addet 3aleya

betqolli qalby

raH fên hawak

 

yâ leyly waHeshny Habeeby

nadeelo we qoollo Harâm

baqâly layâly yâ ghâly

badoob Hobbe shooq we gharâm

 

w ana leyly leyly Tâl

men yoom ma ba3do Tâl

w ana Hâly Hâly Hâl

da el-ba3deghâly Tâl

x 2

 

ayâm we s(e)neen tefoot

basharlak leyl nahâr

we layâly ba3eysh w hamoot

we l-3eyshqalby nâr

x 2

 

w ana leyly leyly Tâl

men yoom ma ba3do Tâl

w ana Hâly Hâly Hâl

da el-ba3deghâly Tâl

x 2

 

law sebny Habeeby yoom

bakteeb 3al qalby dab

law gâly ansa l-hamoom

we amsaH kelmet 3adab

x 2

 

w ana leyly leyly Tâl

men yoom ma ba3do Tâl

w ana Hâly Hâly Hâl

da el-ba3deghâly Tâl

x 2

  

فين حبيبي يا حبيبي

فين حبيبي فين ألدنيا

يا حبيبي

يا أحلى دنيا

بسهر ليالي

مستنيك

 

ليه حبيبي بكيت عينيا

كل ليلة عدت عليا

بتقولي قلبي

راح فين هواك

 

يا ليلي واحشني حبيبي

ناديله و قوله حرام

بقالي ليالي يا غالي

بدوب حب شوق و غرام

 

و أنا ليلي ليلي طال

من يوم بعده طال

و أنا حالي حالي حال

ده ألبعد يا غالي طال

 

أيام و سنين تفوت

بسهرلك ليل نهار

و ليالي بعيش و أموت

و ألعيش في قلبي نار

 

و أنا ليلي ليلي طال

من يوم بعده طال

و أنا حالي حالي حال

ده ألبعد يا غالي طال

 

لو سبني حبيبي يوم

بكتب على قلبي داب

لو جالي أنسى الهموم

و أمسح كلمة عذاب

 

و أنا ليلي ليلي طال

من يوم بعده طال

و أنا حالي حالي حال

ده ألبعد يا غالي طال






Remarques linguistiques :

On peut entendre dans cette chanson plusieurs choses intéressantes au niveau des sons, en particulier :

- le cas d'un -s suivi d'un -h (arabe سهـ ) , qui se prononcent séparément et ne forment pas le son " ch ", d'où l'intérêt de bien différencier dans la transcription le -s ( arabe س ) + -h ( arabe ه ) du ش  transcrit sh.
ex. bashar ( بسهر ) se prononce bas- + -har

- le T emphatique ( arabe ط ), dans Tâl ( طال )

- le ذ qui se prononce presque comme un -z ( arabe ز ) en syrien comme en égyptien et est transcrit d , dans 3adab

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article

commentaires

@nne marie:0010: 22/08/2008 14:31

Ben alors: que deviens tu. tu me manques mon Fred ! ! ! Petit coucou du vendredi ! ! Plein de bises du pays de Râ ! !
@nne marie

Kaaper Nefredkheperou 01/09/2008 08:13


Toi aussi tu me manques terriblement, yâ ukhty. Que ça fait du bien les bises du pays de Râ. Gros gros bisous de Provence. Kaaperek


Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives