Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 08:18

Pour ce week-end, c'est vers la Jordanie que se tourneront nos Musiques des Horizons, avec Ranya Kurdi (en arabe  رانيا الكردي  , Rânyâ el-kurdiy ). Il y a peu de chanteurs jordaniens qui connaissent un grand succès dans tout le Mashreq, mais Ranya en fait partie. Elle est à la fois chanteuse, actrice et présentatrice à la télévision jordanienne. Une chanson assez agréable, extraite de son album " 'Oolly lêh " sorti en 2006 et enregistré au Caire - capitale de la musique au Mashreq, où se rendent de nombreux artistes pour enregistrer leurs albums. Cette chanson, " Shâyef nafsak " , a été un grand succès et est restée en tête des "charts" pendant 3 mois.

Comme toujours, vous trouverez en plus du clip, qui est dans la lignée d'humour de certains clips orientaux que nous avons déjà vus, le texte translittéré, ainsi qu'à la fin quelques remarques linguistiques.

Bon week-end en musique, donc, avec Ranya.



رانيا   الكردي   ـــ   شايف   نفسك



 

 

 







Shâyef nafsak
 

wa garâlak lêh betboSSe lêh keda lêh

mestegharab lêh howa (e)lly 3amelto shwayya


shâyef nafsak bardo shayfa nafsy

wa hawareek yâ qâsy nafsy

w 3amel kolle shê' fê nafsy

gâlak yoom 3arefte enny

qaddak walla khofte menny

qarrab lêh ba3edte 3anny

x2


wa garâlak lêh

mâlak betboSSe lêh keda lêh

lêh mestegharab men elly ana fîh

Sabrak da elly 3amelto shwayya

khod menny kamân w aw3a t(e)fakkar zâyy zamân

HaD3af w abky men el-Harmân

la d(a) enta elly sa3ebt 3aleyya



lêh ma-t(e)'oolly ba3edte 3an makâny

qarrab lessa 3andy tâny w ana di l-waqty gêh zamâny

D3afy khalâS da mâDy 3adda

wa t(e)ghayert men en-nahâr-da

w ana Hatbet lak el-kalâm da



wa garâlak lêh

mâlak betboSSe lêh keda lêh

lêh mestegharab men elly ana fîh

Sabrak da elly 3amelto shwayya

khod menny kamân w aw3a t(e)fakkar zâyy zamân

HaD3af w abky men el-Harmân

la d(a) enta (e)lly sa3ebt 3aleyya



shâyef nafsak bardo shayfa nafsy

wa hawareek yâ qâsy nafsy

w 3amel kolle shê' fê nafsy

gâlak yoom 3arefte enny

qaddak walla khofte menny

qarrab lêh ba3edte 3anny



lêh ma-t(e)'oolly ba3dte 3an makâny

qarrab lessa 3andy tâny w ana di l-waqty gêh zamâny

D3afy khalâS da mâDy 3adda

wa t(e)ghayert men en-nahâr-da

w ana Hatbet lak el-kalâm da



shâyef nafsak bardo shayfa nafsy

wa hawareek yâ qâsy nafsy

w 3amel kolle shê' fê nafsy

gâlak yoom 3arefte enny

qaddak walla khofte menny

qarrab lêh ba3edte 3anny

 


Remarques linguistiques et vocabulaire
:

- dans cette chanson, on rencontre plusieurs fois une voyelle de disjonction, en l'occurence -e , qui correspond à la règle de prononciation voulant que trois consonnes ne peuvent se suivre sans voyelle ; n'oubliez pas que -3ayn ( ع ) est une consonne en arabe, même si elle est souvent prononcée -â en arabe dialectal.

- une remarque aussi sur la contraction : très souvent, le -e bref disparaît dans la prononciation dans une syllabe non accentuée (une habitude difficile à prendre quand on débute) ; les mots comme wa / we et da voient leur voyelle disparaître devant un mot commençant par une voyelle ( par exemple و أنا  se prononcera w ana ou  دا انت d enta, comme si les deux mots étaient attachés) ; par contre, concernant l'article défini el / il ( ال prononcé al en arabe littéral), c'est lui qui perd sa voyelle quand il est précédé d'un mot se terminant par une voyelle.

- shâyef est un exemple de ce qu'on appelle un " participe actif " : c'est le participe présent d'un verbe qui est utilisé pour exprimer une action au présent, en général une action immédiate, en train de se dérouler (un peu comme la forme anglaise en -ing). Ils sont très employés en dialectal de préférence à la forme conjuguée du verbe pour le présent. Il a trois formes : masculin, féminin et pluriel.

- l'interrogatif lêh ( ليه ) est placé à la fin de la phrase en dialectal, comme de nombreux interrogatifs. De même, le démonstratif se place après le mot qu'il définit et non avant : el-kalâm da.

shâyef (masc.)/ shayfa (fém.) = voyant, regardant
lêh ? = pourquoi ?
keda = comme ça
elly = (relatif invariable) qui, que
3amel < passé de e3mel = faire
nafs / nefs = âme
3âref (participe actif) = sachant, connaissant
zamân = temps (dans sa notion de durée)
zayy = comme
3adda = traverser
kalâm = parole
> el-kalâm da = cette parole
da (démonstratif masc.) : ce

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article

commentaires

~~ Kri en Provence ~~ 06/09/2008 08:54

Je te remercie pour ta visite et tes commentaires
A mon tour je découvre ton monde...
Bon week-end!

Kaaper Nefredkheperou 07/09/2008 11:28


C'est un plaisir de parcourir cet univers que tu nous proposes et que je recommande d'ores et déjà aux visiteurs de Beyt Kaaper. Sois la bienvenue, et bon week-end à toi aussi. Kaaper


Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives