Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 08:13

Voici un choix parmi les nombreuses découvertes archéologiques faites durant ce mois d'août 2008, en dehors de l'Egypte sur laquelle nous ferons un point sur les actualités archéologiques de l'été dans un prochain article. Ce mois-ci encore, des découvertes passionnantes, pour certaines même exceptionnelles, y compris sur des sites déjà connus.




 

Liban - Le site de Sidon livre la tombe d'un soldat cananéen: Une équipe du British Museum qui mène des fouilles sur le site de Sidon (auj. Saydâ) vient d'annoncer la découverte de la tombe d'un soldat cananéen remontant à 2000 av. notre ère ; âgé de 15 à 20 ans, il avait été inhumé avec une lance et deux sceaux. Une autre sépulture, un nouveau-né inhumé dans une jarre, avait déjà été découverte sur ce site. Ces découvertes contribuent à mieux documenter la période cananéenne. Le site, près du château de la Terre, permet de retracer l'histoire de cette cité marchande depuis 3000 ans av. notre ère. Sidon fut à son époque l'une des plus grandes métropoles du Mashreq ; son nom apparaît 38 fois dans la Bible, la Genèse affirmant qu'elle est la plus ancienne des cités de Canaan. Les fouilles sont menées par cette équipe depuis 10 ans, avec un financement libano-britannique ; elles doivent durer jusqu'au 1er septembre, après quoi l'équipe annoncera l'ensemble de ses découvertes lors de cette campagne. (article de Mohammed Zaatari dans Daily Star, 5 août 2008, anglais)

 

Israel – Une très vaste huilerie des VIe -VIIe en Galilée : La Direction des Antiquités israélienne vient d'annoncer la découverte d'une très grande huilerie dans l'ouest de la Galilée, à Moshav Ahihud. Il semble qu'elle ait fait partie d'un monastère byzantin des VIe-VIIe s. détruit par un incendie. Les fouilles ont révélé deux cuves pour le stockage de l'huile, dont la capacité impressionnante est estimée à environ 20 000 litres ! La situation à 9 km à l'est d'Acre permet d'imaginer que la production de cette huilerie devait alimenter en huile d'olives cette cité, principale ville de la région à l'époque. C'est une des plus grandes huileries jamais découvertes dans la région. Le site, qui a été trouvé à l'occasion de fouilles préventives lors de travaux, sera préservé et sans doute présenté au public. (article d'Etgar Lefkovits dans The Jerusalem Post, 6 août 2008, anglais)

 

Projet – Les manuscrits de la Mer Morte numérisés : La Direction des Antiquités israélienne a rendu public le projet de numériser l'ensemble des rouleaux de la Mer Morte ; il devrait durer 5 ans. Ceci non seulement pour faciliter leur étude et assurer leur préservation, mais également pour en donner l'accès au public. Le projet prévoit éventuellement, en effet, de mettre en ligne sur Internet les images de ces précieux manuscrits. L'ensemble des manuscrits avait été photographié dans les années 1950. Mais la numérisation devrait également permettre d'observer des éléments invisibles à l'oeil nu. Plusieurs procédés seront utilisés, en particulier les plus récentes techniques infrarouges, et différentes résolutions, ce qui ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche. (article de CNN, 27 août 2008, avec deux photos et une vidéo montrant le procédé, anglais ; article de Ian Deitch dans Associated Press, 28 août 2008, anglais).






 

Grèce – Une exceptionnelle couronne en or d'époque hellénistique : L'Université de Thessalonique a annoncé la découverte sur le site d'Aigai (auj. Vergina), première capitale de la Macédoine antique, d'une couronne de feuilles de chêne en or, objet extrêmement rare réservé aux tombes des membres de l'aristocratie et de la famille royale. Elle se trouvait dans un pot de cuivre doté d'un couvercle, associée avec des ossements humains, à l'intérieur d'un grand vase de cuivre. L'objet semble avoir été retiré d'une sépulture peu après son inhumation et ré-enseveli sur la place du marché de la ville, près du théâtre et d'un sanctuaire de la déesse Efkleia, pour des raisons encore inconnues ; il est inhabituel de trouver ainsi une sépulture, surtout celle d'un personnage de haut rang, hors d'une nécropole. L'ensemble pourrait dater du IVe s. av. notre ère, l'époque de Philippe II, le père d'Alexandre. Aigai / Aegae était une ville prospère aux VIe-Ve s. et resta capitale de la Macédoine avant d'être remplacée par Pella au IVe s. ; c'est dans cette ville que Philippe II sera assassiné en 336. ( article de Nicholas Paphitis illustré de photos dans The Associated Press, 29 août 2008, anglais ; photo de la couronne dans un court article de Press TV, 30 août 2008)






 

Bulgarie – Une tombe livre pour la première fois un attelage thrace complet : Dans le sud-est de la Bulgarie, à Borisovo, une équipe d'archéologues bulgares a fait une découverte exceptionnelle en mettant au jour pour la première fois un attelage complet dans la tombe d'un noble thrace. Le véhicule orné présente encore ses quatre roues. Le tumulus funéraire a également livré de la vaisselle de céramique et des vases de verre, et autres offrandes funéraires confirmant qu'il s'agit de la tombe d'un riche aristocrate thrace. Deux chevaux, sans doute sacrifiés au moment des funérailles, ont été retrouvés dans une fosse séparée avec des objets de bronze et de cuir constituant sans doute des éléments de harnachement. Environ 10 000 tumuli thraces ont été répertoriés en Bulgarie, promettant de nouvelles découvertes sur cette civilisation. Le char sera restauré et présnté au public. (article de Veselin Toshkov avec des photos dans Yahoo News, 7 août 2008, anglais)





 

Pérou – Découverte d'une exceptionnelle sépulture huari à Lima : Une équipe d'archéologues travaillant sur le site de Huaca Pucllana, à Lima, vient de découvrir dans la première tombe huari intacte de ce site une exceptionnelle momie de femme dotée d'un masque de bois aux yeux incrustés ; elle remonterait aux environs de 700 de notre ère et était accompagnée de deux autres momies d'adultes, elles aussi intactes, et des restes d'un enfant, sans doute sacrifié. La femme au masque, inhumée avec de nombreux objets (céramiques, textiles), était probablement un personnage de haut rang, comme le suggère son masque de grande qualité. La sépulture est constituée d'une cavité quadrangulaire construite en briques. Elle devrait fournir des informations précieuses sur les pratiques funéraires de ce peuple, qui domina l'actuel Pérou entre le VIe et le Xe s. Les 30 autres sépultures découvertes jusqu'à présent sur le site avaient toutes été pillées avant les fouilles. (article de Dana Ford avec plusieurs photos de la tombe et du masque dans Yahoo News, 26 août 2008, anglais ; des photos et courts articles sur DailyMailOnline et Telegraph, 27 août 2008, anglais ; une vidéo dans National Geographic, 27 août 2008, anglais)

 

Pérou – Une sépulture précolombienne contenant des étoffes très bien conservées près de Machu Picchu : Les squelettes d'une quinzaine de personnes accompagnés d'étoffes particulièrement bien conservées et de céramiques ont été découverts dans une grotte proche du célèbre site de Machu Picchu. Cette découverte est importante, car les textiles se conservent mal en raison de l'humidité dans la région. Les étoffes présenteraient une couleur orangée, mais on ne sait pas encore dans quel matériau elles ont été tissées, ni les vestiges sont inca ou appartiennent à une autre culture précolombienne. Des fouilles seront menées à partir de septembre pour en apprendre plus à leur sujet. (article dans Andina, 15 août 2008, anglais)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Horizons archéologiques
commenter cet article

commentaires

Efthimiadi Corinne 31/08/2008 10:36

Sujet vaste mais très interessant:c'est en fouillant le passé que l'on comprend (un peu!!) le présent!
Merci et bon Dimanche!!
Corinne

Kaaper Nefredkheperou 01/09/2008 08:15


Afwan. Tu as raison, la connaissance du passé permet aussi d'avoir des clefs pour le présent, peut-être même pour l'avenir d'ailleurs. Bonne semaine. Amitiés, Kaaper


Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives