Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 07:00



C'est l'effervescence depuis deux jours sur le net égyptophile. Le mardi 11 novembre dernier, les autorités égyptiennes ont annoncé la découverte d'une nouvelle pyramide dans la nécropole royale de Saqqarah ; les archéologues égyptiens, qui mènent des fouilles dans le secteur depuis de nombreuses années - je me souviens en effet d'avoir aperçu des travaux dans ce secteur, en visitant les mastabas en 2006, ont en réalité trouvé cette pyramide depuis deux mois, ensevelie sous plusieurs mètres de sable.


Le site de la découverte de la pyramide, avec au second plan la pyramide de Teti Ier (n°1) et à l'arrière-plan les pyramides d'Userkaf (n°3) et de Djoser (n°2).

 

Il semblerait qu'il s'agisse de celle de la reine Sesheshet, mère du roi Teti Ier, ce qui reste pour l'heure une hypothèse, bien que très vraisemblable. Elle est en effet associée au complexe funéraire de Teti Ier, près de la pyramide de ce dernier ; dans la même zone avaient déjà été découvertes les pyramides de deux épouses du roi, Iput I, la mère de Pepi Ier, et Khuyt.




Plan d'ensemble de la partie centre et nord de la nécropole de Saqqarah : 1- Complexe de Djoser ; 2- Complexe d'Unas ; 3- Complexe de Sekhemkhet ; 4- Mastaba de Ptahhotep ; 5- Serapeum ; 6- Complexe d'Userkaf ; 7- Complexe de Teti Ier ; 8- Mastabas, dont ceux de Mereruka, Kagemni et Ankhmahor ; 9- Pyramides des reines Khuyt et Iput ; 10- Zone de la découverte de la nouvelle pyramide. 


Elle est particulièrement bien conservée, sur 5m de hauteur, pour 22m de côté ; sa hauteur initiale est estimée d'après l'angle d'inclinaison à une quinzaine de mètres. Elle garde en partie son revêtement de calcaire blanc provenant des carrières de Tura, qui ont servi à l'époque aux travaux des nécropoles de Saqqarah et Guizeh. Les vestiges du temple funéraire ont également été dégagés. Selon Zahy Hawass, il s'agirait de la pyramide secondaire la mieux conservée du site de Saqqarah.




La zone du complexe funéraire de Teti Ier, dans laquelle la nouvelle pyramide a été trouvée ; elle se trouve aux abords de la pyramide de la reine Iput.


L'équipe de fouilles a trouvé un accès à la chambre funéraire, qui fera l'objet des recherches dans les deux semaines à venir. Il est très vraisemblable qu'elle ait été pillée depuis longtemps - un puits creusé par les pillards a été repéré au sommet de la structure. Mais le Dr Hawass espère y retrouver le sarcophage ou en tout cas des inscriptions permettant de confirmer l'identification. Les fouilles de la pyramide de la reine Ankhesenpepi II par une équipe française avait en effet livré de rares inscriptions des Textes des Pyramides.






118e pyramide
découverte en Egypte, et la 12e pyramide de reine de l'Ancien Empire à Saqqarah. Seulement un tiers du site de Saqqarah a été fouillé, et les recherches de ces dernières années, y compris celles des équipes françaises, ont été fructueuses, en particulier en cette année 2008. La dernière pyramide découverte en 2002 était celle d'Ankhesenpepi II, épouse de Pepi Ier, le fils et successeur de Teti Ier. Et cet été l'équipe égyptienne avait également redécouvert la pyramide de Menkauhor, réenfouie depuis le XIXe s.



Textes des Pyramides gravés sur les parois de la chambre funéraire de la pyramide de Teti ; comme celle de la reine Ankhesenpepi, la pyramide de Sesheshet en comportera-t-elle aussi ? Il faudra encore attendre quelques semaines...


Cette découverte sera pour nous l'occasion d'évoquer prochainement le complexe funéraire de Teti Ier. Teti Ier est le roi fondateur de la VIe Dynastie, la dernière de l'Ancien Empire. La reine mère Sesheshet semble y avoir joué un rôle non négligeable, en favorisant l'unification de deux branches rivales de la famille royale. Sesheshet est connue par des inscriptions, mais également par un papyrus médical prescrivant un remède pour fortifier la chevelure de la reine.


Une chapelle votive du Nouvel Empire découverte aux abords de la pyramide, avec une scène d'offrande à Osiris, montre avec d'autres objets d'époques diverses trouvés lors des fouilles, comme l'explique Zahy Hawass, que cette zone fut réoccupée du Nouvel Empire à l'époque romaine. Parmi les objets exhumés, des sarcophages de la Basse Epoque, des figurines funéraires de la 3e Période Intermédiaire, une statue de bois d'Anubis...






Vous trouverez l'information déclinée dans les divers journaux du monde. Je préfère vous indiquer quelques liens qui vous permettront de situer cette découverte dans son contexte et éclairer certains aspects :

- sur le site de Clio, un très intéressant
article d'Audran Labrousse, directeur de la Mission Archéologique française de Saqqarah, sur les pyramides des reines dans cette nécropole (en français) ;

- sur
Ancient Egypt, vous trouverez dans la rubrique consacrée à Saqqarah des informations sur le complexe de Teti Ier (en anglais) ;

- le site
Saqqarah Online, de l'équipe de l'Université néerlandaise de Leiden, qu travaille sur la nécropole du Nouvel Empire mais fournit de nombreuses informations sur Saqqarah (en anglais);

- bon, et quand même l'
article de Zahy Hawass sur son site concernant la découverte faite par son équipe (en anglais).

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Horizons archéologiques
commenter cet article

commentaires

Richard Lejeune 19/11/2008 08:05

Très intéressante découverte, évidemment, que vous répercutez par votre article.
Importants et judicieux aussi les liens que vous y proposez.
Merci à vous.

Cordialement.
Richard

Kaaper Nefredkheperou 22/11/2008 05:58



Afwan, tout le plaisir est dans le partage. Les fouilles à Saqqarah cette année ont été très fructueuses. Vivement que nous ayions des nouvelles de l'ouverture de la chambre funéraire.


Cordialement, Kaaper Nefredkheperou



CARAMBAOLE :0114: 13/11/2008 10:42

je vous souhaite une bonne journée
j'ai pris plaisir à vous lire ce matin

Kaaper Nefredkheperou 13/11/2008 14:58


Bonne journée à vous aussi, et heureux que vous ayez pris plaisir à cette promenade dans les horizons de Beyt Kaaper.
Amicalement, Kaaper


Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives