Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 20:01

En arabe dialectal égyptien, il y a 8 personnes : 5 pour le singulier et 3 pour le pluriel. En effet, pour les 2e et 3e personnes du singulier, on une forme masculine et une forme féminine ; les formes féminines du pluriel, employées autrefois, ne le sont plus en général. Le duel de l'arabe classique existe, mais n'est pratiquement jamais employé dans la langue courante.


A côté du pronom personnel sujet, on trouve un pronom suffixe qui peut venir s'ajouter à un nom, à un verbe, un adverbe ou à une particule ; il prend une forme différente selon s'il s'attache à un mot terminé par une consonne ou par une voyelle. Alors que le pronom personnel sujet est très souvent omis, puisque la forme verbale suffit à indiquer la personne, le pronom suffixe est très largement employé.



Personne

Pronom personnel
sujet

Pronom suffixe
après consonne

Pronom suffixe
après voyelle

Exemples
beyt : maison
abû : père

1e sing.

ana

- î / - y
-ny

- ya
- ny

beyty
abûya
2e sing. masc.

enta

- ak

- k

beytak
abûk
2e sing. fém.

enti

- ik / - ek

- ki

beytek
abûki
3e sing. masc.

howa

- u / - o

- h

beyto
abûh
3e sing. fém.

heyya

- hâ

- hâ

beyt
abû
1e pluriel

eHna

- nâ

- nâ

beyt
abûna
2e pluriel

entu

- ku / - kum
- ko / - kom

- ku / - kum
- ko / - kom

beytku
abûku
3e pluriel

homma

- hum / - hom

- hum / - hom

beythum
abûhum


Remarques :

- après un verbe, le pronom suffixe à la 1e personne du singulier prend la forme  -ny

- vous trouvez les différentes formes de transcription des voyelles, nuances qui sont expliquées dans la page concernant translittération et prononciation

- à la 3e personne du singulier masculin, le -hu de l'arabe littéral laisse la place à -u / -o en dialectal, mais le -h subsiste dans la graphie arabe
ex. beyt > beyto ( dialectal ) / baythu ( littéral ) > écrit : بيته

- à la 2e personne du pluriel, le -m final disparaît en général en dialectal, mais subsiste là encore à l'écrit
ex. beyt > beytku ( dialectal ) / baytkum ( littéral ) > écrit : بيتكم

- après consonne, il est parfois nécessaire d'introduire avant le pronom suffixe une voyelle de disjonction conformément à la règle selon laquelle 3 consonnes ne peuvent se suivre sans vocalisation :

Personne

Voyelle de disjonction
+ pronom

Exemples

1e singulier -iny betHebbiny
3e singulier féminin - a gedda
1e pluriel - e gedde
2e pluriel - uku gedduku
3e pluriel - uhum gedduhum


Cela ne vaut pas en dialectal pour la 3e personne singulier masculin, contrairement à l'arabe littéral : pas de voyelle de disjonction,  puisque le -h disparaît
ex. esm > esmo ( dialectal ) / ismuhu ( littéral )









Les emplois du pronom suffixe :

Le pronom suffixe peut être attaché :

- à un nom : il fait alors office de possessif
ex. beyty = ma maison

- à un verbe : il fait alors office de pronom personnel et est complément du verbe
ex. shoofak = je te vois ( à un homme )

- à un adverbe
ex. 3ashânek = pour toi ( à une femme )

- à certaines particules : il devient alors sujet de la proposition qui suit
ex. beyetkallem 3arabi aSlosh fê maSr = il parle arabe car  il a vécu en Egypte.



  NB : cet article est une ancienne page rapatriée sur le blog sous forme d'article ; pour trouver les différents articles abordant des points de grammaire, il suffira dorénavant de se reporter à la page qui regroupe les liens.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Egypte pratique
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives