Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 07:28

Un flacon à parfum en albâtre au nom d'Hatshepsut conservé au musée égyptologique de l'Université allemande de Bonn.


Le musée égyptologique de l'Université de Bonn, en Allemagne, compte parmi ses collections un flacon à parfum particulièrement bien conservé, portant le cartouche de la célèbre reine Hatshepsut. Les chercheurs de l'Université ont entrepris de l'analyser par tomographie et ont découvert qu'il contenait encore des résidus desséchés d'un liquide qu'il renfermait à l'origine. Forts de cette découverte, les chercheurs souhaitent à présent procéder à une analyse chimique détaillée de ces résidus. Selon le conservateur du musée, Michael Höveler-Müller, ces travaux pourraient prendre environ un an.


Les résidus de liquide desséché révélés par la radiographie du flacon antique.


Michael Höveler-Müller pense que de l'encens1 entrait vraisemblablement dans la composition de ce parfum royal. Il semblerait d'ailleurs que la fameuse expédition envoyée par Hatshepsut au pays de Pount aurait entre autres ramené en Egypte des plants d'arbre à encens ; la reine les aurait fait planter dans les environs de son temple funéraire.





Détail de la panse du flacon portant le cartouche de la reine Hatshepsout (reconstitué en bas à droite) ; il s'agit de son nom de Nesout-Bity, ou Nom de Couronnement : Maât Ka Rê.



Si l'opération se révèle fructueuse, il est envisagé de tenter de reconstituer le parfum en question. Ce serait la première fois que l'on pourrait ainsi retrouver véritablement les senteurs de l'Egypte antique. Gageons aussi que si c'était le cas, il y aurait une sévère concurrence chez les parfumeurs pour en obtenir la composition... Une affaire très intéressante à suivre, en tout cas. Bientôt un nouveau parfum à ajouter aux Parfums d'Egypte d'Anne-Marie ?



Le flacon entre les mains du conservateur du musée de l'Université de Bonn, pour donner une idée de sa taille.


Sources : informations et photos provenant d'un article du site de l'Université Rhénane Friedrich Wilhelm de Bonn, 15 mars 2009. 


1- L'encens entre encore aujourd'hui dans la composition de nombreux parfums orientaux du Mashreq, ainsi que dans celle de parfums aux notes orientales.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Hammâm des Horizons
commenter cet article

commentaires

Catlyna 02/04/2009 18:51

Peut-être y trouvera t-on de la fleur de lotus ;)
Encore merci pour le travail fourni cher Kaaper.
(oui je suis en retard dans la lecture, honte à moi ...mais bon tu sais ce que donnent les déménagements....)

Bisous
Catlyna

Kaaper Nefredkheperou 12/04/2009 11:28


'afwan, yâ ukhty
De la fleur de lotus, troublante et sacrée, c'est possible, tu as raison.
Tu es en retard ? Tu seras punie, lol ! J'espère que ton déménagement s'est bien passé et que vous êtes bien installés dans votre nouveau chez vous ; c'est mon copain Ewan qui doit être content
!
Gros gros bisous de Provence,
Kaaperek


aurelee 28/03/2009 21:05

merci pour cette belle nouvelle
bises

Kaaper Nefredkheperou 07/04/2009 16:05


'afwan ;)
Le pire, c'est que maintenant il faut attendre.
Gros bisous,
Kaaper


tifet 25/03/2009 09:15

j'avoue que j'aimerais bien sentir ses effluves.......Bonne journée Kaaper. Tifet

Kaaper Nefredkheperou 25/03/2009 11:41


Et moi donc, ce serait vraiment extraordinaire de retrouver ces senteurs venues du passé.
Bonne journée à toi aussi,
Kaaper


Corinne 24/03/2009 18:21

Ca serait vraiment génial !! Sentir le parfum d'une femme pharaon..... rêvons.....

pola filakia

Corinne

Kaaper Nefredkheperou 25/03/2009 11:39


Ce serait quelque chose, en effet ;) En plus Hatshepsut ! Maintenant, il faut attendre l'analyse des chimistes...
Pola filia,
Kaaper


gene 24/03/2009 10:47

j'espère qu'ils vont y arriver, déjà pour la connaissance et aussi pour le rêve, le parfun d'une reine!!!

Kaaper Nefredkheperou 25/03/2009 11:30


Ce serait assez extraordinaire, en effet ; pas dit que cela corresponde à nos critères d'aujourd'hui, mais vraisemblablement assez proche des parfums orientaux. Et puis retrouver le parfum d'une
reine antique et non des moindres, c'est vrai que ça fait rêver.
Amitiés,
Kaaper


Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives