Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 19:00




C'est aujourd'hui en Egypte, comme pour les musulmans de nombreux pays du monde1, la fête de l'3ayd el-Fitr2 (arabe  عيد الفطر ), le plus souvent appelée en Egypte Petit Bayram3, qui marque la fin du jeûne de Ramadhân.  Le matin, la tradition veut que l'on prenne des dattes pour le petit déjeuner, que l'on mette ses plus beaux vêtements et que l'on se rende à la prière de rupture du jeûne, qui vient clore Ramadhân. En Egypte, la fête s'étale sur trois jours de réjouissances, durant lesquels on rend visite aux membres de sa famille et aux amis pour présenter ses voeux, on se promène dans les espaces verts des villes. C'est aussi une fête des enfants, qui reçoivent des cadeaux et de nouveaux vêtements, ou encore s'amusent dans les manèges montés pour l'occasion. Le gâteau égyptien traditionnel du Petit Bayram est le Kahk, dont la recette familiale se transmet de mère en fille et l'origine est controversée. Je vous invite à parcourir les blogs de nos amis vivant en Egypte pour découvrir des photos de cette fête.


L'3ayd el-Fitr était déjà l'occasion de réjouissances chez les princes égyptiens dès le Moyen Age.  A l'époque fatimide, le Petit Bayram était l'occasion de grands banquets et de la distribution de pâtisseries et autres friandises aux employés du souverain. Durant la période ottomane, la fête était l'occasion de cérémonies bien orchestrées : les princes et les hauts fonctionnaires se rendaient le matin en cortège pour la prière de rupture du jeûne à la mosquée d'en-Nâser Mohammed ibn Qalawoon, située dans l'enceinte de la Citadelle du Caire, et à l'issue présentaient leurs voeux au Pacha ; le 2e jour, le Pacha, placé sous un kiosque aménagé pour lui, recevait les voeux de sa cour à laquelle étaient servies des douceurs, en profitait pour distinguer certaines personnalités, et enfin grâciait des prisonniers.



illustration : voeux " 3ayd mubârak " ajoutés sur une carte postale colorisée du début du XXe s. montrant les minarets de la célèbre mosquée cairote el-Azhar ( coll. Kaaper ).


Notes :

1- Comme le début de Ramadhân, la date de la fête est déterminée par l'apparition du croissant de lune ; les deux grandes références sont les autorités religieuses saoudiennes et égyptiennes, bien que les autorités religieuses de chaque pays émettent leur avis. Mais dans certains pays, pour des raisons qui parfois peuvent nous échapper, la date diffère régulièrement. Certains pays musulmans ont ainsi célébré l'3ayd el-Fitr dès hier.
2- " fête de la rupture du jeûne ".
3- " bayram " est un mot turc qui signifie " fête ". J'avoue ignorer si cette dénomination remonte déjà aux sultans mamlûk turcophones, ou si elle date, plus vraisemblablement, de l'époque ottomane.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Mashreq et horizons arabes
commenter cet article

commentaires

gene 21/09/2009 22:10

c'est un peu comme le 1er de l'an , en tout cas bonne fête si ce n'est déjà fait!!!

Kaaper Nefredkheperou 23/09/2009 16:43


Ca ressemble un peu, en effet, aux fêtes de fin d'année en Occident.
Amitiés,
Kaaper


Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives