Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 20:40

" Je suis arrivé ici hier au soir en parfaite santé, mon cher ami, et après un voyage moins pénible que la saison d'été et le ciel de Provence ne pouvaient le faire supposer. Partis d'Aix à trois heures du matin, nous étions à Toulon sur les six heures du soir ; je me suis à peine aperçu de la chaleur pendant la route, grâce aux fourrures en laine dont je me suis couvert ; ce qui me fait croire que le proverbe vulgaire, Qui pare le froid pare le chaud, doit être émané comme tant d'autres de la sagesse des nations. " 

 

( Lettre de Champollion à Champollion-Figeac, de Toulon, 25 juillet 1828 )

 

 

On ne peut s'empêcher de sourire en imaginant Champollion emmitouflé en plein mois de juillet !

 

 

petite-rade-toulon.jpg

Vincent Courdouan, La petite rade de Toulon ( huile sur toile, 1882, musée d'Art de Toulon )

 

 

 

" La mer promet d'être excellente. J'ai déjà essayé mon estomac, et je le crois assez bien amariné, ayant couru la rade en barque par une mer assez grosse... Cherubini, Duchesne et Bertin ont tenté une semblable promenade et s'en sont tirés à leur honneur... Je suis allé nager trois fois dans la rade et cet exercice m'a fait un bien infini. Je profiterai du remède tant que je me trouverai dans ce voisinage de l'eau salée. "

 

(Lettre de Champollion à Champollion-Figeac, de Toulon, 29 juillet 1828 )

 

 

Champollion s'est ainsi acclimaté à la navigation dans la rade de Toulon, et s'y est également baigné, ce qui est peu courant à cette époque ( on attribuait cependant de longue date des vertus thérapeutiques aux bains de mer ) ; malheureusement, il ne précise pas où. J'ai donc illustré cet article par un tableau du peintre toulonnais Vincent Courdouan, dont nous reparlerons prochainement puisqu'il est au centre d'une exposition orientaliste au musée d'Art de Toulon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Citations des Horizons
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives