Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 07:07

 

 

A l'occasion du week-end égyptien, nous reprendrons nos promenades musicales avec un chanteur égyptien, Khaled 3Agag, et une chanson issue de son dernier album sorti cette année, Bent el-Hetta. Une musique et un clip typiquement égyptiens, qui devraient vous permettre de commencer cette journée avec entrain et bonne humeur, du moins je l'espère. Je vous recommande d'ailleurs cet album, qui est un des meilleurs parus en 2011 et sait résister à cette vague " mondialisante " qui frappe la musique orientale en la réduisant à quelques sonorités émergeant d'une mixture version musique occidentale commerciale de mauvais goût. Mais arrêtons de ramager et place à la musique...

 

 

بنت الحتة

 

 

 

 

 

 

 

Bent el-Hetta

 

leyli yâ leyl

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-shakle khaTeer

gâyya t(e)'oolli w t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-shakle khaTeer

gâyya t(e)'oolli w t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

bent el-Hetta elly ana Habbêtha shakle khaTeer

gâyya t(e)oolli gâyya t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

'oolteHâ estanni shwayya estanni a3mal elly 3aleyâ badal mâ arooHlak eed warâ w eed 'oddâm

'âletli ana mestannya hammâ elly DoghTeen 3aleyâ bass enta aghez w te3âli awâm

 

ana feehâ lâ kh(a)feehâ walla 3omri a3deehâ w elly 3aynû feehâ

aHsanlû yemshi yemshi men ghêr tefkeer

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-shakle khaTeer gâyya t(e)'oolli w t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

 

leyli yâ leyl

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-kolle Hanân

bethadedni w 3âyza t(e)sebni w shoghle g(a)nân

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-kolle Hanân

bethadedni w 3âyza t(e)sebni w shoghle g(a)nân

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-kolle Hanân

bethadedni w 3âyza t(e)sebni w shoghle g(a)nân

'ooltelhâ estanni shwayya estanni a3mel elly 3aleyâ badal ma arooHlak eed warâ w eed 'oddâm

'ooltehâ ana mestanneya hommâ elly DoghTeen 3aleyâ bass enta aghez w te3âli awâm

ana feehâ lâ kh(a)feehâ walla 3omri a3deehâ w elly 3aynû feehâ

aHsanlû yemshi yemshi men ghêr tefkeer

 

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-shakle khaTeer

gâyya t(e)'oolli w t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

bent el-Hetta elly ana Habbêtha b(e)-shakle khaTeer

gâyya t(e)'oolli w t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

bent el-Hetta elly ana Habbêtha shakle khaTeer

gâyya t(e)oolli gâyya t(e)lamaHli ennahâ hatTeer

 

 

arab_floral8_vert_petit.gif

 

 

Notions de vocabulaire égyptien :

 

Pour cette reprise, nous irons en douceur.

 

Dans bent, on reconnaît bien entendu bint, qui signifie " fille ", aussi bien comme lien de parenté que comme " jeune fille ". N'oubliez pas, selon les régions, les voyelles peuvent se prononcer différemment ; le -i bref arabe, proche du " -é ", peut aussi se prononcer -e.

 

leyli ya leyl : littéralement " ma nuit ô nuit " est un rappel de ce qu'on appelle en chant arabe le layâli, au début d'une chanson. Vous remarquerez qu'on a tendance à prononcer leel, avec un -i long, selon un phénomène dialectal que nous avons déjà rencontré.

 

elly ana Habbêtha : que j'ai aimée ; elly est en égyptien un relatif invariable en genre et en nombre ; Habbêt est la forme du passé du verbe " aimer " ; vous remarquerez que l'arabe ajoute le suffixe personnel -ha ( elle / la ) en plus du relatif (ce qui nous donnerait en traduction littérale : " que je la ai aimée " ).

 

khaTeer : sérieux.

 

Vous remarquerez aussi la construction gâyya + verbe au subjonctif , qui signifie " venant / venir (faire) " au féminin ; c'est la forme conjuguée du verbe qui donne la personne :

ex. gâyya te'oolli : tu (féminin) viens dire ( littéralement : " venant tu dis " )

L'arabe utilise beaucoup le participe actif et le subjonctif, notamment quand le français utilisera la proposition infinitive.

 

'ooltehâ estanni shwayya : je lui ai dit de m'attendre un peu (littéralement : " je lui ai dit attends-moi un peu ").

 

'oddâm : devant.

 

shoghl : travail, emploi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives