Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 07:00

egypte-frd_2.jpg 

 

Parmi les incontournables du Caire, il y a bien entendu le Musée Egyptien. Y sont réunies les oeuvres majeures, celles qu'on a l'habitude de voir dans les livres et qu'on rêve de voir " en vrai ". Le musée lui-même est un plaisir, avec son charme désuet. C'est un grand moment que cette visite, que l'on fait souvent au pas de course lors de voyages organisés, ce qui est un peu frustrant, il faut bien l'avouer. Mais comme tous les grands musées, il nécessiterait beaucoup de temps pour en goûter tous les joyaux.


 

egypte-frd.jpg 

 

egypte-frd--1-.JPG

 

 

Devant l'entrée du musée, c'est une véritable cohue qui attend le visiteur. Il faut passer un poste de contrôle, comme sur tous les grands sites égyptiens, contrainte mineure si on considère les impératifs de sécurité. Passé le poste de contrôle, on entre dans la cour où se trouvent quelques sculptures présentées en plein air et, sur l'un des côtés, le monument dédié à Auguste Mariette, le célèbre archéologue français envers lequel les Egyptiens ont un vrai respect. 

 

egypte-frd--4-.jpg

 


A l'intérieur, le musée est encore conçu comme ceux du XIXe s., avec un amoncellement de merveilles qui ne ressemble plus à un musée au sens où on l'entend aujourd'hui. Mais ce caractère désuet lui-même participe à la magie de cette visite. Toujours est-il qu'on ne sait plus, le plus souvent, où donner de la tête tant il y a à voir. Je cours d'ailleurs dans tous les sens dès que notre guide nous accorde un temps libre, manquant de perdre mes compagnons de visite...

 

 

egypte-frd--8-.JPG

 

 

egypte-frd--15-.jpg

 

 

egypte-frd--10-.JPG           

 

Si j'avais des conseils à donner pour la visite de ce musée, ce serait de prévoir suffisamment de temps, car il y a énormément de choses à voir ; le second conseil serait de bien préparer sa visite en répérant, dans un livre ou autre, les oeuvres qu'on a envie de voir en priorité et leur emplacement dans le musée. Les oeuvres sont pour l'essentiel regroupées par périodes et par thèmes. Nous reparlerons à l'occasion de certaines oeuvres de ce musée, mais j'ai été particulièrement ému de voir entre autres la célèbre palette de Narmer, la statue de bois de Kaaper bien entendu, les statues monumentales d'Akhenaton, le mobilier funéraire de Toutankhamon bien sûr, ou encore les portraits du Fayoum et la salle des papyrus. Pour voir la salle renfermant les momies royales, il faut payer un supplément de quelques livres égyptiennes, mais surtout faire la queue. Comme il est quasiment impossible de tout voir en une fois, il faut obligatoirement faire des choix et nous manquons hélas de temps.

 

 

egypte-frd--12-.JPG

 

 

egypte-frd--14-.JPG

 

egypte-frd--16-.JPG

 


A la sortie du musée, il y a une librairie dans laquelle l'essentiel des ouvrages est en anglais. Les prix sont assez élevés. Il vaut mieux, si on dispose d'assez de temps, se rendre dans des librairies cairotes vendant des ouvrages francophones. Enfin, la boutique du musée est le royaume du kitsch ; elle ne vaut guère le détour que pour s'amuser un peu, entre les sarcophages de Toutankhamon en plastique et les statuettes en résine de qualité à vrai dire assez médiocre...

 


J'ai eu à l'époque la chance de pouvoir faire quelques photos à l'intérieur du musée, qui m'ont servi à illustrer cet article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Voyages en Egypte
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives