Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 07:11

L'aubergine : un légume qui est entré dans nos habitudes alimentaires, même s'il reste synonyme de soleil et de régions méditerranéennes. Et pourtant, quelques recherches étymologiques nous apprennent qu'elle vient d'ailleurs et que son usage n'a pas toujours été celui que nous en faisons...

 

 

Le nom de notre fameuse « aubergine » nous vient directement de l'arabe « al-bâdinjân » (الباذنجان ), l'aubergine, apparenté au persan « bâdengân ». Un autre nom lui sera aussi attribué durant longtemps : celui de « mélongène »1, qui vient du latin médiéval « melongena ». Cela nous laisse deviner une pénétration en deux temps du charmant légume en Occident, toujours à partir du monde arabe : d'un côté, une entrée directe et ancienne par l'Espagne musulmane ; de l'autre, une plus récente par l'Italie. C'est semble-t-il au XVIIIe s. que le terme d' « aubergine » prend définitivement le pas sur celui de « mélongène » ; elle est l'appellation courante dans le dictionnaire de 1798.

 

 

fleur_aub_thai.jpeg

Fleurs d'aubergine en Thaïlande...

 

 

Les premières cultures de l'aubergine remontent au IIe millénaire avant notre ère, dans la région de l'actuelle Birmanie et du nord-est de l'Inde. Elle parvient en Chine dès l'Antiquité, puis les marchands arabes et persans la rencontrent en Inde et en Asie Centrale, et la ramènent dans leurs bagages au tout début du Moyen Age. En effet le nom arabe vient lui-même du sanskrit « vatinganah » ! Elle gagne tout le monde arabe et suit au Moyen Age la conquête jusqu'en Espagne, premier pays européen où elle sera cultivée. C'est d'ailleurs par l'intermédiaire du catalan « alberginia » que le mot serait passé en français. En tout cas, ce sont donc les Arabes qui l'introduisent en Occident, d'où le fait que son nom soit chez nous d'origine arabe.

 

 

marchands_arabes.gif

Les marchands arabes ramènent l'aubergine d'Asie au Moyen Age...

 

 

Les Européens du Moyen Age se méfient de cette plante, à laquelle les médecins attribuent à tort la faculté de provoquer fièvres et crises d'épilepsie ; elle a une si mauvaise image qu'on l'appelle « Solanum insanum »2, jugée impropre à la consommation, et qu'on la surnomme bizarrement « pomme de Sodome » . Il faut avouer que l'aubergine nécessite une préparation adéquate pour être bonne à la consommation et ne peut être consommée crue : elle contient de la saponine et sa peau et ses graines sont amères. Sans doute les Européens du Moyen Age ne maîtrisaient-ils tout simplement pas sa préparation...

 

 

Elle sera dans un premier temps cultivée uniquement comme plante ornementale, objet de curiosité. Elle est introduite comme légume au XVe s. en Italie, où on l'appelle « melanzana » sur la base du nom latin médiéval, et de là dans le sud de la France ; d'où le fait qu'elle s'appelle « merinjano » en provençal sur le modèle italien et pas sur le nom d'origine arabe. Plus tard, Louis XIV demande à son jardinier de cultiver cette plante dans son potager de Versailles, et on trouve aussi à l'époque le nom de « béringère »3. Mais c'est au XIXe s. qu'on la mentionne pour la première fois dans des livres de cuisine. D'abord uniquement caractéristique de la cuisine des régions méditerranéennes, en particulier la Provence et le comté de Nice, elle finira par se répandre largement. Cela tient d'ailleurs à ce que la plante nécessite une chaleur minimale de 12°, ce qui explique qu'elle reste avant tout une plante méditerranéenne ; dans les régions du nord, elle ne peut donc être cultivée que sous serre.

 

  aubergine_3.gif

Il y a à travers le monde des aubergines de diverses couleurs, comme ces aubergines rouges...

 

 

aubergine_4.jpg

... ou cette curieuse aubergine blanche !

 

 

Les deux premiers producteurs mondiaux d'aubergine sont aujourd'hui... la Chine ( 56% de la production mondiale ) et l'Inde ( 28% ) ; rien d'étonnant à cela, puisque cette plante est originaire d'Asie du sud, Inde et Birmanie essentiellement. L'Egypte arrive en 4e position ( 2% ), derrière la Turquie ( 3% ) ; c'est la Turquie4 d'ailleurs, à l'époque ottomane, qui a introduit de nombreuses recettes utilisant l'aubergine dans tout le Mashreq et les Balkans, et même au-delà : le fameux " caviar d'aubergine ", par exemple, qu'on trouve du Mashreq à la Grèce et à la Provence, sous différents noms et avec de multiples variantes !

 

 

aubergine_5.jpgL'étonnante aubergine blanche à " oeufs ", apprécié à l'origine

comme plante décorative dans les jardins anglais !

 

 

 

Les mots, à travers le secret de leur histoire et de leur évolution, non seulement nous font voyager, mais nous montrent combien ce qui fait notre quotidien est issu d'origines diverses qui font toute la richesse de notre monde et combien ce qui nous est aujourd'hui familier peut être venu d'ailleurs il y a très longtemps...

 

 

b_lang_re.gif  La bélangère antillaise, striée de blanc...

et écho dans son nom de l'époque de Louis XIV !

 

 

 

 

frise-aubergines.png

 

 

Notes :

 

1 -  Elle garde d'ailleurs le nom de « melongene » en anglais, à côté de l'appellation courante d' « eggplant » (" plante à oeuf "). Les Anglais cultivaient pour l'ornementation une variété à fruits ovales et trapus qu'on qualifiait d' « oeufs » ! On retrouve cette notion avec l'allemand  « Eierfrucht  », qui se double du terme courant d'origine française « Aubergine »...

2 -  C'est l'altération du nom savant qui a donné « melanzana » en italien.

3 -  Qu'on retrouve dans le nom de « bringelle » donné au légume à La Réunion et « bélangère » à une variété antillaise.

4 -  En turc, elle s'appelle « patlıcan » ( prononcé « patleudjan » ), mot qui vient également de l'arabe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Horizons des mots
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives