Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 07:40

En arabe dialectal égyptien, on préfère pour exprimer une action qui est en train de se faire, immédiate, utiliser ce qu'on appelle le participe actif plutôt que le présent ; ce participe actif est formé sur le participe présent et fonctionne plus simplement qu'un verbe conjugué, avec 3 formes : masculin, féminin, pluriel.

 

Pour dire « j'attends », l'égyptien cependant utilise une forme un peu particulière :

 

mestanni

 

plutôt que bastanna ( présent, 1e personne singulier ) qui sera réservé à une action s'inscrivant plus dans la durée.

 

Mestanni est formé sur le verbe estanna ( attendre ), auquel on ajoute le préfixe d'action m(o)-* et le suffixe -ni correspondant au pronom suffixe singulier de la première personne ( moi, me, je ) quand il suit un verbe.

 

On peut y ajouter les pronoms suffixes de personnes :

ex. mestanneek < mestanni + -ak** = je t'attends ( à un homme )

mestanniku < mestanni + -ku = je vous attends ( 2e pers. pluriel )

etc.

 

Si on résume :

mestanni = j'attends, dans le sens de " je suis en train d'attendre " .

bastanna = j'attends, de façon moins immédiate, dans la durée.

 

 

Pour illustrer cette petite leçon, une chanson de Natasha Atlas justement intitulée " Mistanneek ".

 

 

 

 

 

fatim02.jpg

 

 

* le -o bref tombe, puisque le verbe commence par une voyelle. On rencontre ce préfixe dans de nombreux mots, car il permet de former un nom à partir d'un verbe ou d'un autre nom ;  par exemple : nâ'esh  ( discuter ) > mona'(a)sha ( discussion ) ; niqab (niqab, voile de visage) > monaqaba (qui porte le niqab).

** selon des règles de phonétique, -i + -a donnant un -i long.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Egypte pratique
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives