Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:00

La situation et les informations ont longtemps été confuses quant aux pillages qui sont survenus durant la récente révolution égyptienne. Elles le demeurent encore en partie, même si on commence à avoir une meilleure idée grâce aux opérations d'inventaire en cours.

 

Mais au préalable, je tiens à rappeler qu'il faut se garder d'amalgames et de raccourcis douteux, voire méprisants envers le peuple égyptien comme on en a hélas vus ou lus ici et là : ceux qui ont perpétrés ces vols ne sont autres que des voyous comme il en existe partout, il ne faut absolument pas faire l'amalgame avec tous les Egyptiens, qui ont mené leur révolution au péril de leur vie et se sont comportés en citoyens responsables ; et il me paraît important également de rappeler que ce sont des citoyens égyptiens eux-mêmes, alors que les forces de police se montraient inaptes à en assurer la sécurité, qui se sont rassemblés pour protéger non seulement le Musée Egyptien du Caire, mais aussi de nombreux sites dans tout le pays. Les Egyptiens sont très attachés à ce patrimoine qui est avant tout le leur. 

 

 

2015286615_1.jpg

Dans cette vitrine du mobilier funéraire de Toutankhamon, les deux statuettes situées à gauche font partie des oeuvres volées ; du Toutankhamon au harpon, il ne reste que la barque, les pillards ayant cassé la statuette. Celle tout à fait à droite, représentant le roi sur une panthère, a été sévèrement endommagée mais a pu être restaurée.

 

 

Contrairement à ce qui avait été annoncé à l'origine, ce sont en réalité 54 oeuvres qui sont toujours portées disparues au Musée du Caire ; 16 en tout ont à l'heure actuelle été récupérées, parmi lesquelles le scarabée de coeur de Youya ou encore la statuette d'Akhenaton tenant une tablette à offrandes. On est bien loin de ce qui avait été annoncé et publié par le dr. Zahy Hawass ! Le 15 mars dernier, le Conseil Suprême des Antiquités a laconiquement publié une liste des oeuvres volées, que voici ( avec leur n° d'inventaire, et en gras les objets récupérés avec certitude ) :

  • Statuette en bois doré de Toutankhamon sur une barque, tenant un harpon ( JE 60710.1)
  • Statuette en bois doré de Toutankhamon portant la couronne rouge (JE 60713)
  • Statuette en bois doré de la déesse Menkaret portant Toutankhamon (JE 60716.1)
  • Manche d'éventail en bois doré (JE 62006)
  • Trompette en bronze doré et bois peint (JE 62008)
  • Modèle de vase en bois (JE 26083)
  • Plaque en terre cuite en forme de lit (JE 31720)
  • Statue d'Anubis assis en bronze (CG 38530)
  • Statue de Bastet assise en bronze (CG 38998)
  • Statue de Hapi marchant en bronze (JE 77)
  • Partie supérieure de sceptre en bronze représentant la déesse Hat-Mehit coiffée d'un poisson (JE 658)
  • Statue d'Onuris marchant en bronze (JE 9080)
  • Statue d'Osiris assis en bronze (JE 17914)
  • Statue de Neferhotep marchant en schiste (JE 18020)
  • Statue d'Osiris debout en bronze (JE 22040)
  • Poisson sur un socle en bronze (JE 22196)
  • Statue d'un taureau couché en calcaire (JE 27324)
  • Statue de Sobek anthropomorphe debout en bronze (JE 29868)
  • Statue de la déesse Neith marchant en bronze (JE 30324)
  • Statue de Bastet assise en bronze dédiée par Padiamen (JE 36598)
  • Statue d'Harpocrate marchant, portant le diadème Andjety, en bronze (JE 67925)
  • Sceptre en bronze d'Ankhusiri portant des inscriptions (JE 91488)
  • Statue en bronze du taureau Apis avec le disque solaire et l'uraeus (TR 3.2.19.23)
  • 2 Barbes postiches en bronze (TR 10.11.21.3 & TR 10.11.21.8)
  • Oushabti de Touya en boisplaqué de feuille d'argent, portant 9 lignes d'inscriptions (JE 68995)
  • Oushabti de Youya en bois portant 10 lignes d'inscriptions (JE 68984)
  • Oushabti de Youya en bois peint & doré portant 7 lignes d'inscriptions (JE 68989)
  • Oushabti en bois doré de Touya portant 9 lignes d'inscriptions (JE 68998)
  • Oushabti de Youya en bois portant 11 lignes d'inscriptions (JE 68982)
  • Oushabti de Youya en bois portant 9 lignes d'inscriptions (JE 68983)
  • Oushabti de Youya en bois portant 9 lignes d'inscriptions en bleu (JE 68987)
  • Oushabti de Youya en calcite sans inscription (JE 68994)
  • Oushabti de Youya en ébène avec 7 lignes d'inscriptions (JE 68992)
  • Oushabti de Youya en bois peint avec 2 colonnes verticales d'inscriptions en bleu (JE 68993)
  • Statue inachevée de Nefertiti en porteuse d'offrandes en calcaire (JE 44867)
  • Statue d'une princesse amarnienne marchant en granit rouge (JE 44874)
  • Tête d'une princesse amarnienne en quartzite (JE 65040)
  • Statue de Bes en stéatite sur un socle de calcite (JE 53250)
  • Statue d'une princesse amarnienne en quartzite (JE 44873)
  • Statue de scribe assis accompagné d'un Thot babouin, en stéatite sur un socle de calcaire (JE 59291)
  • Statue d'un homme assis en calcaire peint (JE 52976)
  • Statue d'un taureau Apis avec le disque solaire entre les cornes, en bronze (JE 29357)
  • Statuette de Nakht marchant en bronze (JE 30204)
  • Oushebti d'un fonctionnaire en calcaire peint (JE 39590)
  • Bracelet de perles rondes en faïence (JE 45664)
  • Collier en or, pierres et faïence (JE 47906)
  • Collier en perles de faïence avec des pendentifs en forme de lys (JE 47909)
  • Collier de 28 perles de corail (JE 49104)
  • Collier de perles en or et d'amulettes (JE 49105)
  • Fragment de ceinture en lapis lazuli de Merytamon (JE 55175)
  • Collier de 44 perles de verre (JE 58434)
  • 10 amulettes en faïence et 1 perle en faïence (JE 94481)
  • Statue d'une jeune femme debout portant une large perruque, en calcaire peint (JE 27326)

 

Selon d'autres sources, mais pour l'heure invérifiables, de nombreuses autres oeuvres manqueraient elles aussi... Comme on le voit par la qualité des oeuvres dont il est question dans cette liste officielle, les vols ne semblent pas pour l'essentiel avoir été faits au hasard.  La période amarnienne, qui rencontre dans le monde entier un grand engouement, a été particulièrement visée à travers des oeuvres majeures. Selon le blog Luxor Times, un malfaiteur et deux de ses complices qui avaient profité des troubles pour s'introduire dans le Musée sont tombés dans un piège tendu par la police égyptienne avec l'aide d'un membre de l'ambassade américaine du Caire qui s'est fait passer pour un acheteur potentiel ; cette arrestation a permis de récupérer 12 des oeuvres volées, des statues de bronze essentiellement ainsi que des bijoux. Cette information, relayée par les autorités égyptiennes, confirme ce que tous craignent : que les antiquités dérobées ne partent, ou ne soient déjà hélas parties, pour l'étranger. De telles merveilles ne pourraient de toute façon être acquises que par des collectionneurs fortunés, sur des circuits parallèles car elles sont trop connues pour passer inaperçues sur le marché officiel. Un appel est lancé par les autorités égyptiennes ainsi que par les égyptologues de toutes nationalités pour que le contrôle de la circulation et de la vente des oeuvres d'art égyptiennes soient renforcées. Il est à souhaiter que, pour une fois, le marché de l'art et des antiquités ne jouisse pas de l'impunité relative dont il bénéficie souvent, quelle que soit la provenance des oeuvres concernées d'ailleurs. Il faut avoir espoir que ces trésors de l'art égyptien seront retrouvés rapidement. Insha'a l-llah.

 

 

 

apis-bronze.png

Ce magnifique taureau Apis en bronze (haut. 11 cm, larg. 12 cm) fait également partie des oeuvres disparues... 

 

 

Vous pouvez consulter au format pdf la liste des oeuvres disparues du Musée Egyptien du Caire publiée par le Conseil Suprême des Antiquités ; les photos, malheureusement, sont de très mauvaise qualité.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Horizons archéologiques
commenter cet article

commentaires

Tifet 26/03/2011 18:15


Maintenant qu'ils ont viré Z; Hawwas, ils vont peut-être en retrouver d'autres! bon we à toi;


Kaaper Nefredkheperou 19/04/2011 14:05



Zahy est parti, Zahy est revenu, mais là il vient d'être condamné par la justice égyptienne et relevé de ses fonctions. Malgré le soutien américain dont il bénéficie, il s'est trop compromis avec
l'ancien régime, se prononçant en pleine révolution en faveur du rais... Et comme toi, je trouve étrange qu'avec son retour coïncide la récupération de certaines oeuvres...


Amitiés, Kaaper



sophie 20/03/2011 20:50


Le peuple egyptien deplore ces vols. De plus les voleurs semblaient tres informes sur les pieces qu'ils prenaient. Ce ne sont pas des voyaous mais a mon avis des gens informe et eduques
Bises egyptienne


Kaaper Nefredkheperou 19/04/2011 14:02



Tout à fait, la majorité des Egyptiens ressentent ces pillages comme une atteinte à leur mémoire. Ce sont d'ailleurs des civils qui, dans bien des cas et aujourd'hui encore, ont assuré la
protection des sites dans une période de confusion. Par "voyous", j'entendais en réalité des délinquants, comme il en existe partout ; et je suis tout à fait d'accord, ces vols ne se sont pas du
tout faits au hasard, malgré la tentative de le faire croire. Ils étaient bien ciblés et il fait de moins en moins de doute que ce soit une opération commanditée.


Bises méditerranéennes, Kaaper



gene 20/03/2011 00:18


il est sûr que des petits malins ont profité de l'occasion pour faire main basse sur ces oeuvres . j'espère que le peuple égyptien pourra vivre dans une véritable démocratie, il le mérite . bon
dimanche


Kaaper Nefredkheperou 19/04/2011 13:58



L'opération semble très organisée, les vols ne se sont pas faits au hasard. Qui est véritablement en cause, je crois qu'hélas nous ne le saurons jamais. Les temps sont durs pour l'Egypte, et
l'avenir encore incertain. Le chemin vers la démocratie est long et difficile, nous-mêmes tâtonnons encore après deux siècles. Je souhaite le meilleur au peuple égyptien, et aux peuples arabes en
général.


Amitiés, Kaaper



Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives