Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 08:00

Il y avait longtemps qu'Abu l-Hool sommeillait et n'avait pas posé d'énigme. Je vous propose donc de nous amuser un peu. Toujours le même principe, envoyez vos réponses dans les commentaires et la première personne à trouver la bonne réponse recevra une création graphique personnelle ( n'oubliez donc pas de mentionner votre mail en remplissant le formulaire du commentaire ). C'est relativement facile, donc nous dirons que vous avez jusqu'à lundi prochain ( 10 août ) pour trouver la réponse ; si la réponse n'est pas trouvée d'ici là, un indice sera donné dimanche.




 Abu l-Hool demande :


Quel est cet étrange animal ? Sauras-tu le reconnaître ?





Amusez-vous bien et n'hésitez pas à répondre !


Nous voici lundi soir, et nous avons parmi les réponses la bonne réponse : mabrook, ya Corinne ! En Méditerranéenne, tu as reconnu sous sa forme première celle dont le chant accompagne nos étés. Il s'agit en effet bien de la chrysalide d'une cigale, telle qu'on en retrouve un peu partout dans la campagne provençale au début de la période chaude.

Abo l-Hool félicite Corinne,
et s'en retourne concocter une nouvelle énigme...


La cigale passe les 3/4 de sa vie sous terre. Arrivée à maturité, lorsqu'il fait suffisamment chaud, elle creuse pour remonter à la surface ( d'où ces pattes avant faites pour creuser ) ; lorsqu'elle sort de terre, elle forme sa chrysalide en s'accorchant à une herbe ou une brindille : et la cigale sort, se fait sécher au soleil, puis va entonner son " chant " qui ne durera qu'un été ; le son émis par les cigales est une sorte de chant d'amour : chacun doit trouver une compagne avant la fin de l'été. Une fois la reproduction assurée, nos cigales meurent, après cette courte vie à l'air libre à peine moins éphémère que celle du papillon... Nous mettrons bientôt dans le jardin des Horizons cette étonnante cigale et sa chrysalide.
 

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Antre d'Aboo l-Hool
commenter cet article
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 22:58



Pas d'idée pour la dernière énigme d'Abû l-hool en date, celle sur la vidéo d'Abd el-Halem Hafez ?


Le pays à reconnaître était le Liban, bien que le chanteur soit égyptien.

Le principal site qui permettait d'identifier le pays était celui des ruines antiques de Baalbek, qui comptent parmi les joyaux du Mashreq et dont nous reparlerons.


NB : désolé pour les gagnantes du questionnaire sur Le Caire, un problème d'envoi de mail a empêché que vous ne receviez le petit présent promis par Abû l-hool ; le problème semble à présent résolu, vous allez donc le recevoir, insha'a l-llah.

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Antre d'Aboo l-Hool
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 07:20

Aujourd'hui, voici un nouveau défi d'Abu l-hool. Le support de cette énigme est une vidéo du célèbre chanteur égyptien Abd el-Halim Hafez, une des grandes stars de la chanson égyptienne à partir des années 1950 dont nous reparlerons, " Gana el-Hawa " ; l'occasion de continuer à découvrir le chant plus classique tout en nous amusant. Mais place à la chanson, puis à l'énigme d'Abu l-hool....



Abu l-Hool demande :

Saurez-vous reconnaître les lieux où ont été tournées ces images ?

Il s'agit de trouver le pays, et ce serait encore mieux de reconnaître des lieux précis. Je sais, c'est très cruel ! Mais qui a dit qu'Abu l-hool était un gentil garçon ?

Pour une bonne réponse, vous recevrez de Beyt Kaaper un décor égyptien spécialement créé pour l'occasion, pour votre site web par exemple. N'oubliez pas de ce fait, en validant votre réponse, d'indiquer votre mail dans la case appropriée...


Bonne recherche !

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Antre d'Aboo l-Hool
commenter cet article
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 06:30

Voici les réponses à l'énigme posée par Abô l-hôl concernant Le Caire ; un certain nombre d'entre elles ont été trouvées par nos amies Fayrouz et Sandrine, bravo les filles ! Comme promis, vous recevrez donc par mail une petite création égyptienne des scribes de Beyt Kaaper.

 

1) Que signifie le nom " el-Qâhira " que porte la ville en arabe ?
el-Qâhira signifie " la Victorieuse " ; el-Qâhir, c'est également la planète Mars chez les Arabes, que les devins consultés pour la fondation de la ville fatimide aperçurent briller d'une façon particulière : de là le nom qui fut donné à la ville.


2 ) Pouvez-vous citer au moins 3 noms que la ville a portés au cours de son histoire ?
A l'époque romaine, on trouve Babylone d'Egypte, qui correspond à la vieille forteresse du Vieux Caire ; lors de la conquête arabe, Amr ibn el-As fonde une première ville, Fustat, près du Vieux Caire. Ensuite, ibn Tûlûn créée un autre centre, el-Qata'i, autour de sa célèbre mosquée. Les Fatimides, quant à eux, fondent la ville d'el-Qâhira, qu'on appelle aujourd'hui Caire islamique ou Caire fatimide. Le nom souvent donné à la ville par les Egyptiens est Masr ( forme égyptienne de l'arabe littéral Misr ), qui désigne à la fois Le Caire et l'Egypte.


3) Qu'est-ce que " Masr el-Qadîma " ?
" qadîm " en arabe signifie " vieux, ancien " : Masr el-Qadîma, c'est donc le nom arabe du Vieux Caire, le quartier copte situé sur le site de l'ancienne citadelle romaine.


4) Quel est le surnom qu'on a donné au Caire, relatif à son architecture ?
On a surnommé Le Caire " la ville aux 1000 minarets ", par référence à Baghdad, l'ancienne capitale califale abbasside, qui était surnommée " la ville aux 1000 mosquées ". Et quand on va au Caire, on peut constater qu'il y a en effet de nombreux et très beaux minarets - sachant qu'une mosquée ou un mausolée en comptent souvent au minimum deux, les minarets sont très nombreux : défi pour Anne-Marie et Josiane, compter les minarets du Caire !


5) Le Caire était-elle une ville à l'époque pharaonique ?
Et non, il y avait un piège ! Heliopolis était située à une 10aine de kilomètres au nord du Caire. Il ne faut pas confondre avec le quartier d'Heliopolis, fondé par le baron Empain, appelé par les Egyptiens Masr el-Gedîda ( " le nouveau Caire " ). Le Caire est une fondation musulmane.


6) Quel est le dialecte parlé au Caire ?
Le dialecte du Caire est le masri, du nom arabe égyptien de la ville " Masr ".


7) Quelle expression sert traditionnellement à désigner les Cairotes de souche ?
Traditionnellement, on appelle au Caire un Cairote ibn el-balad ( " fils du pays " ), pour le distinguer des nombreux Egyptiens venus de tout le pays s'installer dans la capitale.


8) Quel est le nom de l'ancien port du Caire, où ont transité tous les voyageurs des siècles passés ?
L'ancien port du Caire était Bulaq, qui était à l'origine un petit bourg en bordure du Nil et est devenu un quartier de la capitale égyptienne.


9) Comment s'appelle la célèbre place sur laquelle se trouve le Musée Egyptien ?
Le Musée Egyptien du Caire se dresse sur la célèbre Midan Tahrir ( "place de la Libération "), midan signifiant " place " en arabe. Une place grouillante de vie, avec une circulation qui donne le tournis...


10) D'où vient le nom du quartier de Sayyeda Zeynab ?

Ce quartier du Caire doit son nom à une mosquée consacrée à Sayyeda Zeynab ( " sayyeda " signifie " dame " en masri, titre honorifique ), petite-fille du Prophète et sorte de sainte patronne de la ville.


11) Quelle est la plus ancienne mosquée du Caire ?
Là encore il y avait un piège - j'aime quand Abô l-hôl est cruel ! Historiquement, la plus ancienne mosquée du Caire est la mosquée d'Amr ibn el-As, construite à Fustat peu après la conquête ; mais comme elle a été complètement remaniée, en particulier à l'époque ottomane, et qu'il ne reste pratiquement rien de la mosquée d'origine, on considère souvent du point de vue architectural que la plus ancienne mosquée conservée dans son état ancien est celle d'Ibn Tûlûn. La bonne réponse était donc la mosquée d'Amr.


12) Quel pont du Caire s'orne de statues de lions ?
Le pont orné de lions est le pont Qasr en-Nîl.



 
Mabrok yâ Fayruz we Sandrine !

 

 

 

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Antre d'Aboo l-Hool
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 06:39

Pour cette nouvelle énigme, Abu l-hool a décidé de vous soumettre à un petit questionnaire concernant la capitale égyptienne. Un ensemble de 12 questions pour voir si vous connaissez el-Qâhira, l'une des villes les plus fascinantes au monde. Rassurez-vous, ce n'est pas excessivement compliqué ; certaines des réponses se trouvent dans Beyt Kaaper, mais pour d'autres il vous faudra faire appel à vos connaissances ou chercher. Les résultats seront donnés dans une semaine.




Etrangement généreux en ce long week-end, Abu l-hool a demandé aux scribes de Beyt Kaaper de créer spécifiquement des décors égyptiens originaux qui seront envoyés aux personnes qui trouveront toutes les bonnes réponses. Pour orner vos sites web ou autres.



 

Abu l-hool demande :


1) Que signifie le nom " el-Qâhira " que porte la ville en arabe ?
2 ) Pouvez-vous citer au moins 3 noms que la ville a portés au cours de son histoire ?
3) Qu'est-ce que " Masr el-Qadîma " ?
4) Quel est le surnom qu'on a donné au Caire, relatif à son architecture ?
5) Le Caire était-elle une ville à l'époque pharaonique ?
6) Quel est le dialecte parlé au Caire ?
7) Quelle expression sert traditionnellement à désigner les Cairotes de souche ?
8) Quel est le nom de l'ancien port du Caire, où ont transité tous les voyageurs des siècles passés ?
9) Comment s'appelle la célèbre place sur laquelle se trouve le Musée Egyptien ?
10) D'où vient le nom du quartier de Sayyeda Zeynab ?
11) Quelle est la plus ancienne mosquée du Caire ?
12) Quel pont du Caire s'orne de statues de lions ?



Avouez qu'Abu l-hool n'est pas très méchant ce week-end ; il va falloir lui rappeler qu'il est sensé susciter la terreur ! Cherchez bien, et n'oubliez pas d'indiquer une adresse mail dans la case prévue à cet effet avant de valider votre réponse.

 

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Antre d'Aboo l-Hool
commenter cet article
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 15:00

On vous avait prévenus, Aboo l-Hool viendra régulièrement vous proposer de répondre à de petites devinettes et énigmes. N'ayez pas peur de répondre, et amusons-nous tous ensemble à chercher...



Voici celle d'aujourd'hui :




Que représente cette photo prise en Egypte ?



Un indice : fouillez dans le blog et vous aurez la clef....


Bonne recherche !


Bravo à Denise, qui a trouvé la réponse au premier essai : il s'agit en effet du tri sélectif dans un hôtel d'Hurghada dans lequel Theti et moi avons séjourné en 2006, pour y rejoindre Anne-Marie ukhtî. Ces jarres sont caractéristiques en Egypte, elles n'ont jamais cessé d'être utilisées depuis l'Antiquité.


Un petit mot au passage sur les complexes hôteliers d'Hurghada et l'écologie.  Comme vous pourrez en voir des photos sur le blog d'Anne-Marie, l'alimentation en eau douce se fait depuis la vallée du Nil et des réservoirs sont placés sur le toit des immeubles. Dans de nombreux hôtels, on invite donc les touristes en séjour à ne pas gaspiller l'eau, ce qui m'avait semblé une bonne initiative. D'autre part, on s'efforce dans un certain nombre de complexes hôteliers d'utiliser des sources d'énergie non polluantes, comme les panneaux solaires et surtout les éoliennes. Bref, malgré un bétonnage qui parfois est outrancier, on peut quand même noter de réels efforts pour l'environnement.


Petit clin d'oeil : avez-vous remarqué l'antivol égyptien sur le carriole stationnée à côté des jarres ? On enlève tout simplement la selle !!!

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Antre d'Aboo l-Hool
commenter cet article

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives