Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 18:23

Pour ce long week-end, nous allons rester dans la musique égyptienne, avec la chanteuse RaHma ( en arabe رحمة ) et sa chanson " Ezzây ansâk ", récente puisqu'elle date de 2007. Encore un exemple de chanson d'amour, bien entendu -  on n'a jamais trop d'amour, même si RaHma est ici mélancolique. Le son n'est pas d'excellente qualité, mais la chanson est bien agréable quand même. Pour varier les plaisirs et pour ceux qui veulent s'entraîner un peu à l'arabe égyptien, pas de texte translittéré cette fois-ci, seulement le texte en caractères arabes. Il s'agira pour ceux qui veulent bien s'y amuser à identifier dans la chanson quelques mots de vocabulaire que nous avons vus ou que nous allons découvrir. Et comme c'est un long week-end, en récompense de ces efforts, demain les Horizons musicaux vous offriront une petite surprise. Yalla bîna, écoutons attentivement RaHma !





أزاي أنساك


أزاي أنساك
و أنا ليا معاك
أيام من عمري بستنك
صعب النسيان
على عاشق كان
بيحسب معنى الحب معاك

ياغرام كان أقوى من النسيان
ده أنا كل مأنسى بحبك كمان
و بلاقي في قلبي حبيب و حنان
بيشدني تاني لعنيه
ده أنا كل دقيقه عليا تفوت
بعدك عندي حبيبي بموت
هتقولي بحبك همسه بصوت
قلبي أنا بيحس بيك

الروح عايزك
ملكك و فدك
يشهجني قلبي بيهوك
أن أنا حبيب
من يوم ما مشيت فكرنى
أنا كنت حبيبي معاك

(رحمة، أزاي أنساك، ٢٠٠٧)





Les mots à repérer dans la chanson :

ezzây : comment
ma3ak : avec toi
yoom : jour et son pluriel ayyâm
3omry : ma vie
testannak ( v. ) : t'attend ( c'est vrai que celui-là nous ne l'avions pas encore vu... je triche ! )
el-Hobb : l'amour
kolle : tout
baHebbak : je t'aime
kamân : aussi
fê 'alby : dans mon coeur -
attention, il est contracté en f ê 'alby
3aleyya : sur moi
ba3dak : après toi



Bon courage !

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 07:17


عندي أمل فيك


Pour ce week-end, à nouveau un chanteur égyptien, Issaf, avec la chanson 3andy amal feeki  extraite de son album ma3a 'alby . C'est un type de chanson douce qui est très à la mode au Mashreq - ces chansons d'amour, souvent malheureux d'ailleurs, ou d'amoureux transi, constituent fréquemment jusqu'aux 2/3 d'un album chez les artistes orientaux. L'influence occidentale, sensible dans la musique aussi bien que la façon de chanter ou l'ambiance du clip, s'y mêle à la tradition orientale. Une autre facette de la musique égyptienne.

Nouveauté dans nos Horizons musicaux : à la suite des paroles sont placés quelques mots de vocabulaire égyptien, une façon plus vivante d'aborder cette langue pour ceux que cela intéresse ; bien entendu, il s'agira surtout de vocabulaire qui pourra nous être utile en pratique. Progressivement, cela s'appliquera aussi aux articles déjà publiés. Vous remarquerez que je vous ai choisi dans cette optique une chanson qui nous permet de mettre en pratique notre article précédent sur la pratique de l'arabe égyptien avec de nombreuses formes négatives...


Accès au clip censuré par la production !
Désolé...




3andy amal feeki


mâ-t(e)Sadda'eesh, law Hadde qâl mâ-waHasteneesh,
we mâ-tesh(e)gheleesh nafsek be-l-Hâga we mâ-t(e)khafeesh
law leyyâ feeky aw maleesh, mâ-bansakeesh
we le-meen 3aysh law mesh leeki.
x 2


3andy amal feeki, 3aysh leeki w 3aysh beeki,
we lessa 'oloobnâ moshtâ'a,
ayyâm ba3ednâ, te3ebnâ, hanensahâ meseer el-Hayâ yetlâqa.


mâ-n(e)setshe Hâga, zamân ma3âk ana 3eyshtaha
w ana 3andy wa3dy f(â) kolle kelma qoltahâ
gây leek yâ 3omry we kolle Hâga be-waqtahâ.
x 2


3andy amal feeki, 3aysh leeki w 3aysh beeki,
we lessa qoloobna moshqa,
ayyâm ba3ednâ, te3ebnâ, hanensahâ meseer e-lHayâ yetlâqa.
x 3


( album : ma3a qalby, 2007)



Vocabulaire arabe dialectal égyptien :


3andy
: j'ai
law : si
Hadd : quelqu'un
qâl : a dit
Hâga : chose
le- : pour, à  > leyyâ : à moi, pour moi / leeki (fém.) : à toi, pour toi
aw : ou, ou bien
meen / mîn ? : qui ?
le-meen ? : pour qui ? à qui ?
3aysh / 3eysh : vie
beeki (fém.) : avec toi, par toi
lessa : encore
yoom (plur. ayyâm) : jour, journée
ba3d : après
zamân : temps
ma3ak : avec toi
koll ( invariable ) : tout, toute, tous
kelma : mot, parole
gây (masc.) : je viens
3omry : ma vie (terme amoureux)
waqt : temps, moment

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 08:50

En ce week-end qui s'annonce pluvieux, un peu de soleil d'Egypte s'avère plus que jamais indispensable. Je vous ai choisi une de mes chansons préférées d'un chanteur égyptien que j'adore, et qui est très populaire au Mashreq : Tamer Hosni, un Cairote. Regardez bien les danseuses, mesdames, pour vos cours de baladi. " 'arrab Habeeby" signifie en maSri " approche mon chéri " - on devrait dire " Habibaty ", ma chérie, mais la tradition veut qu'en chanson on utilise le masculin, c'était la petite notion d'arabe égyptien du jour, lol ! Tout un programme, et encore et toujours une chanson d'amour, bien entendu : l'Egyptien est un éternel amoureux, que voulez-vous...

Bon week-end à tous, en espérant que cette chanson rythmée chassera la grisaille.


tamer hosny - arrab habibi

 

qArrab Habeeby
 
 
qarrab Habeeby, qarrab ta3laa
lêh sayebny f(ê) n(a)hâr yâ Habeeby
lêh sayebni f(ê) n(a)hâr
 

Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay
 
 
qarrab Habeeby, qarrab ta3laa
lêh sayebny f(ê) n(a)hâr yâ Habeeby
lêh sayebni f(ê) n(a)hâr
 

enta elli fê qalbi
wala ghêri fê qalbak
yebqa lêh neHtar yâ Habeeby
lêh yebqa neHtar
 

lâ tadri wala adri
teed nahârak wa nahâri
we tamot we taref akhbari
w ana amot me sh-sho' aHtar
 

mâ tqarrab w
ana qarrab
feeha êh law HaTTa negrab
meen areef keda lamma tqarrab
nertaH meen deh afkar
 

lâ tadri wala adri
teed n(a)hârak wa n(a)hâri
we t(e)mot we tareef akhbari
w ana amot me sh-shooq aHtar
 

mâ tqarrab w
ana qarrab
feeha êh law HaTTa negrab
meen areef keda lamma tqarrab
nertaH meen deh afkar
 

Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay
 
 

Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay
 

t(e)3amel naseeni t(e)3amel  bayaani
law t(e)Haqawel t(e)beed ani
heyya leyla yâ doob
 

Hatgeni tâni
meHtag hanani da elli
beena ana w enta yâ 3omri
saab anob t(e)doob
 
 
lâ tadri wala adri
teed n(a)hârak wa n(a)hâri
we t(e)mot we tareef akhbari
w ana amot me sh-shooq aHtar
 
 
mâ tqarrab w
ana qarrab
feeha êh law HaTTa negrab
meen areef keda lamma tqarrab
nertaH meen deh afkar
 

elly eb'ad enny Habeeby
al-eb'ad Hal w ana aseeboh
law yekhdoh 3ayn meen 3ayni
ana aroh meen tâni w ageeboh
 

elly eb'ad enny Habeeby
al-eb'ad Hal w ana aseeboh
law yekhdoh 3ayn meen 3ayni
ana aroh meen tâni w ageeboh
 

Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay
 
 
elly eb'ad enny Habeeby
al-eb'ad Hal w ana aseeboh

 
Lalala lay laylaylay lalala laylay
Lalala lay laylaylay lalala laylay...


(album : Hobb, 2004)


Une chanson chargée de souvenirs qui me sont précieux, et un album acheté au Khân, au Caire... 



Vocabulaire :

qarrab / 'arrab (v.) : s'approcher
Habeeb (masc.) Habeeba (adj. & nom) : chéri(e)
> Habeeby : mon chéri / bien-aimé *
lêh ? : pourquoi ?
qalb / 'alb : coeur
> 'alby : mon coeur ;'albak (masc.) : ton coeur
yebqa / yeb'a : alors (conséquence)
shooq / shoo' : désir ardent (aussi en tant que que synonyme pour "amour", l'équivalent du concept occidental de "passion" )
me < contraction égypt. de men : (en provenance) de
HaTTa (adv.) : même
keda : ainsi, comme ça
lamma / lemma : quand, lorsque
e3mel (v.) : faire
tâni : une 2e fois ; encore
leyla / leyl / lêl / leel : nuit
3ayn : oeil
> 3aynî : mon oeil

* terme d'affection qui n'a pas obligatoirement de connotation amoureuse, sauf entre homme et femme non apparentés de façon étroite. Attention, si Tamer emploie ici le masculin, ce n'est pas qu'il s'adresse à un homme : c'est une convention due à la morale. Le féminin serait en principe " Habeebati / Habeebti ".
Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 08:36

Pour ce week-end, un chanteur égyptien que j'aime beaucoup et dont j'avais apprécié le précédent album : Essam Karika. Voici un morceau extrait de son album de 2007, dont il est la chanson titre, avec comme toujours le clip et les paroles, en caractères arabes et en translittération - pour ceux qui apprennent l'arabe, c'est un bon exercice, la prononciation d'Essam est caractéristique. Un clip avec cet humour qu'affectionnent les chanteurs égyptiens : le chanteur égyptien, c'est bien connu, passe son temps à taquiner les jeunes filles !

Un peu de soleil d'Egypte pour ce week-end, donc, que je souhaite agréable à tous !

كاريكا




Kolli hammak


kolli hammak enny ab'a ganbak
lâ arwaH shimâl we lâ arwaH yemeen
3âyesh bir aHtak el-mohem raHtak
'oolly l-kalâm dah yerDy meen
x 2


yâ ibny ghalibteny enta dawebteny
w aHtâr 'alby feek
kefâya 3adebteny* w enta ganenteny
rooH Allah yehdeek


kolli hammak enny ab'a ganbak
lâ arwaH shimâl we lâ arwaH yemeen
3âyesh bir aHtak el-mohem raHtak
'oolly l-kalâm dah yerDy meen
x 2


el-3oyoon el-Helwa dih
'alby dâyyeb fîhâ moot
law fakkart fî yoom aseebhâ
ta3ref enny khalâS hamoot
x 2


yâ ibny ghalibteny enta dawebteny
w aHtâr 'alby feek
kefâya 3adebteny w enta ganenteny
rooH Allah yehdeek


kolli hammak enny ab'a ganbak
lâ arwaH shimâl we lâ arwaH yemeen
3âyesh bir aHtak el-mohem raHtak
'oolly l-kalâm dah yerDy meen


( album : Kolli hammak , 2007, transcription Kaaper*  )


* Pour ceux qui s'intéressent à l'arabe dialectal, remarquez qu'ici Esam prononce le dâl ( ذ ) -z, ce qui nous donne en prononciation effective : 3azebteny. C'est une des variantes de ce son au Mashreq (voir la page sur la transcription des termes arabes).






كل همك

كل همك أني أبقة جنبك
لا أروح شمال و لا أروح يمين
عايش بر أحتك المهم راحتك
قولي الكلام ده يرضي مين


يا إبني غلبتني أنت دوبتني
واحتار قلبي فيك
كفاية عذبتني و أنت جننتني
روح الله يهديك


كل همك أني أبقة جنبك
لا أروح شمال و لا أروح يمين
عايش بر أحتك المهم راحتك
قولي الكلام ده يرضي مين


العيون الحلوة ديه
قلب دايب فيها موت
لو فكر في يوم أسيبها
تعرف أني خالص هموت



* si si, j'y arrive directement maintenant avec le texte en arabe et en écoutant attentivement... et à plusieurs reprises : pas sûr que mes voisins apprécient, lol !

Un lien : le site officiel d'Essam Karika, si vous voulez découvrir plus ce chanteur.

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 08:12

Et notre traditionnelle musique du week-end ?! Rassurez-vous, amateurs de musique orientale, la voici. Je vous ai choisi cette fois-ci une chanson égyptienne de 2007, WaHda tânya, par Zîzî Adel. Assez typique la chanson égyptienne, sans être exceptionnel ; mais ça se laisse écouter et ça met du soleil du Nil au coeur, c'est ce qui compte, non ? Je vous laisse en juger par vous-mêmes...




Accès au clip censuré par la production !
Désolé...





WaHda tânya



mâ-Habbetsh at'el 'albak walla a'ollak yâ ibny balash
mosh me3na enny edêlak 'alby teegy tesebny la mâ-t3eshsh
ana 3alemtak lamma teHebb teHebb beged yama balash



Tab esma3 khod a'ollak mosh Halwa 3ashanak la we dih mâ-tegeesh
meen emta Habeeby w ana saktâlak w ana Halak mâ-be3gebneesh
boss men el-leyla hatesma3 menny kalam we Hagât mâ-beterDeesh



momken a3mel Hâga tânya fê laHZa tânya
teHes ka'enny waHda tânya
momken a'ollhâ 'awy le-ganâbak eeh elly gambak
agamed 'alby w abê3 fê sânya
momken 3aref w adoor w Hageeb w awady we mantesh
'ady yâ yâ Habeeby
x 2

 



medawekhny w 3âyez te3anedny el-fâDy w el-malyan
we betensa enn ana khadt ba'eedak we mâ-sebtaksh keteer Hayran
rooH boss eydak w esh' we Dohr we baTal 3and we shoghl genân



mâ-te3l keda we mâ-teshelsh fê 'albak yabo 'alb kebeer
leeh beterga3 dayman fê kalamak w ana agd3 mennak be-keteer
shoof ay Tare'a etghayr behâ we mâ-tekhafsh es-serr fê beer



momken a3mel Hâga tânya fê laHZa tânya
teHes ka'enny waHda tânya
momken a'ollhâ 'awy le-ganâbak eeh elly gambak
agamed 'alby w abê3 fê sânya
momken 3aref w adoor w Hageeb w awady we mantesh
'ady yâ yâ Habeeby
x 2



(album WaHda tayyeba, 2007)

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 01:21

Pour ce week-end, dans nos promenades musicales, nous reviendrons au Mashreq, cette fois du côté de l'Iraq avec cette chanson de Kazem el-Saher que j'aime particulièrement : Tetbaghdad 3alena. Kazem est sans doute le chanteur iraqien le plus populaire, et surtout le chanteur favori de mon amie Anne-Marie, d'Hurghada, à laquelle je dédicace tout particulièrement ce clip. Pour les paroles, je vous les donnerai plus tard, car j'ai beaucoup de mal à transcrire le dialecte iraqien - 3Amr, au secououourrrs !

 

 

 

(album : Entaha el-meshwar, 2005)

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 06:31

Pour la musique des Horizons de ce week-end, nous ne quitterons pas l'Orient, mais nous irons au-delà du Mashreq, en Turquie, avec Tarkan et sa chanson "Dudu ". Une ouverture vers un autre horizon de Kaaper : la Turquie, sa riche culture et sa langue que je trouve magnifique - j'ai dû momentanément renoncer à apprendre le turc pour me concentrer sur l'arabe, le temps manque pour apprendre tout ce qu'on voudrait. Je vous propose donc un week-end turc, avec "Dudu ", dont vous trouverez comme toujours le clip et les paroles - depuis Atatürk, le turc s'écrit en caractères latins et non plus en caractères arabes. Pour ce que la chanson raconte : c'est une chanson d'amour, bien sûr !  Mais place au beau Tarkan...







Dudu

Ağlamadan ayrılık olmaz
Hatıralar uslu durmaz
Kalanlar gideni gönlünde taşır
Aşk sevene yük olmaz
Biz böyle bilir böyle yaşarız


Ooo  Ooo o da biliyor
Ooo Ooo  o da seviyor
Ooo Ooo
Bile bile kafa tutuyor aşka gözü kara
O yine bildiğini okuyor...


Çiçek gibi tazecik,
Kıymetli bi tanecik,
Ana sütü gibi tertemiz...
Dudu dudu dilleri,
Lıkır lıkır içmeli,
Gözleri derya deniz...


Bu gönül ona torpil geçiyor
Etrafında fır dönüyor
El bebek gül bebektir o...
Ne yapsa inadına hoş görüyor
Kara kara düşündürüyor


Ooo  Ooo onun da içi gidiyor
Ooo  Ooo o da tasalanıyor
Ooo Ooo
Bile bile kafa tutuyor aşka gözü kara
O yine bildiğini okuyor


Sen güldüğüme bakma,
Gör de duy da inanma,
Tuz buz oldu bu kalp ah on bin parça
Aldığın her nefeste
Attığın her adımda burda olsa
Cancaızım yanımda olsa...


Çiçek gibi tazecik,
Kıymetli bi tanecik,
Ana sütü gibi tertemiz...
Dudu dudu dilleri,
Lıkır lıkır içmeli,
Gözleri derya deniz...
x 2


Ata ata dertleri hep içime attım
Insan gibi yaşamak benim de hakkım
Içimdeki zemberek kırıldı artık
Tamiri mümkün değilse işte o gün yandık
Her gün yağmur yağabilir,
Insan hata yapabilir,
Birbirimize tutunursak,
Belki güneş doğabilir...


Ooo  Ooo o da biliyor
Ooo Ooo  o da seviyor
Ooo Ooo
Bile bile kafa tutuyor aşka gözü kara
O yine bildiğini okuyor


Çiçek gibi tazecik,
Kıymetli bi tanecik,
Ana sütü gibi tertemiz...
Dudu dudu dilleri,
Lıkır lıkır içmeli,
Gözleri derya deniz...
x 2

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 12:28

Un peu en avance, c'est vrai, mais pour commencer le week-end à l'égyptienne, c'est-à-dire le jeudi soir, voici une nouvelle chanson de la facétieuse Egyptienne Rosy. Cette fois, nous aurons les paroles en transcription en caractères latins et phonétiques, mais aussi en arabe. Pour mettre un peu de la chaleur du soleil d'Egypte dans cet hiver qui ne veut pas finir !



Accès au clip censuré par la production !
Désolé...





Hasan abo 3Aly

 

da '3ez da Habeeb
shams w la tegheeb
fe-l-3esh' amir
we d-donya be-kheyr

Hasan abo 3Aly da zayyo mafeesh
fe-sh-shari maloosh le-l-kheer by3eesh
'albo t-tayyeb lessa m3alem
elly yeHebbo 3amro maynsaah
abo 3Aly... (x2)

da '3ez da Habeeb
shams w la tegheeb
fe-l-3esh' amir
we d-donya be-kheyr
Allah ba3deen da Habeeb el-3ayn
ana dayba fe Hobbo b'aly seneen
abo 3Aly...(x2)


Hasan abo 3Aly da zayyo mafeesh
fe-sh-shari maloosh le-l-kheer by3eesh
'albo t-tayyeb lessa m3alem
elly yeHebbo 3amro maynsaah
abo 3Aly...

da 3aleeh remsheen khamsa we khamseen
dah malohoshy badeel wallahy aseel
ezzay ansaah wana 'alby ma3aa
da Habeeby w 3omry ana roHy fedaah
abo 3Aly... (x2)

da '3ez da Habeeb
shams w la tegheeb
fe-l-3esh' amir
we d-donya be-kheyr
Allah ba3deen da Habeeb el-3ayn
ana dayba fe Hobbo b'aly seneen
abo 3Aly...(x2)



Hasan abo 3Aly da zayyo mafeesh
fe-sh-shari maloosh le-l-kheer by3eesh
'albo t-tayyeb lessa m3alem
elly yeHebbo 3amro maynsaah
abo 3Aly... (x2)
 


da '3ez da Habeeb
shams w la tegheeb
fe-l-3esh' amir
we d-donya be-kheyr



undefined




حسن أبو علي
 

ده اعز حبيب
شمسه لا تغيب
في العشق أمير
و الدنيا بخير
حسن أبو علي ده زيه مفيش
في الشر ملوش للخير بيعيش
قلبه الطيب لسه معلم
اللي حبه عمره ما ينساه
ابو علي
x2
ده اعز حبيب
شمسه لا تغيب
في العشق أمير
و الدنيا بخير

اللّه بعدين ده حبيب العين
انا دايبه فـ حبه بقالي سنين
ابو علي
x2
حسن أبو علي ده زيه مفيش
في الشر ملوش للخير بيعيش
قلبه الطيب لسه معلم
اللي حبه عمره ما ينساه
ابو علي
ده عليه رمشين خمسة و خمسين
ده ملوهش متيل و اللهي اصيل
ازاي انساه و القلب معاه
ده حبيبي و عمري انا روحي فداه
ابو علي
x2
ده اعز حبيب
شمسه لا تغيب
في العشق أمير
و الدنيا بخير
اللّه بعدين ده حبيب العين
انا دايبه فـ حبه بقالي سنين
ده اعز حبيب
شمسه لا تغيب
في العشق أمير
و الدنيا بخير
اللّه بعدين ده حبيب العين
انا دايبه فـ حبه بقالي سنين
ابو علي
حسن أبو علي ده زيه مفيش
في الشر ملوش للخير بيعيش
قلبه الطيب لسه معلم
اللي حبه عمره ما ينساه
ابو علي
ده اعز حبيب
شمسه لا تغيب
في العشق أمير
و الدنيا بخير


(Rosy, Ayooh, 2006)
Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 05:05

Nous ne dérogerons pas à notre tradition de la musique du week-end. Je vous avais promis de vous faire écouter des exemples de chansons classiques égyptiennes : en voici une, interprétée par un chanteur qui est considéré comme l'un des plus grands du monde arabe au XXe s. : Farîd el-'Atrash 1 (1915-1974). Cet artiste d'origine syrienne, dont la famille s'est installée en Egypte dans les années 1920 et a d'ailleurs été par la suite naturalisé égyptien, fut non seulement un grand chanteur, mais aussi un maître du oud (arabe 3ûd ), le luth arabe. Sa vie est un véritable roman, et sa carrière impressionnante : 31 films et plus de 350 chansons ! Il eut même une histoire d'amour qui fit grand bruit avec l'ancienne reine d'Egypte Nariman, qui, divorcée du roi Faruk Ier après la chute de la monarchie égyptienne, le rejoindra en Egypte ; l'histoire se finit mal, car la pression familiale les oblige à se séparer...


farid-el-atrash.jpg


La chanson dont vous allez voir la vidéo est extraite d'un film datant des années 1960 2. Vous remarquerez à plusieurs reprises un instrument à cordes traditionnel de la musique arabe, le qanûn, dont nous reparlerons bientôt. Pas de paroles cette semaine, impossible de les trouver.




1- Orthographié en général Farid el Atrache en Europe.
2- Je ne sais pas duquel il s'agit : " el-khoroog men el-gana " (1967) ou " el-Hobb el-kebîr  "(1969) ; si quelqu'un a l'information, elle est la bienvenue. La chanson figure dans un album placé sous le titre de ces deux films (EMI, 2003).

undefined

Le qânûn, un instrument arabe classique dont le son est tout simplement magnifique.

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 13:43

Sur le Net comme dans l'opinion du monde arabe, les chanteuses suscitent des débats passionnés. Certains voient en elles une part de rêve et une aspiration à la liberté ; d'autres les condamnent en les considérant comme des débauchées et des provocatrices. Enfin, on parle beaucoup à leur sujet des interventions de chirurgie esthétiques qui, comme en Occident, finissent il est vrai par donner parfois une image stéréotypée de la femme.


carole-samaha.jpg
Chez Carole Samaha, la provocation reste gentillette...


Il est vrai que lorsque l'on arrive pour la première fois au Mashreq et qu'on allume la télévision, on est très surpris en regardant les émissions de variétés ou les clips diffusés. On y est à mille lieues de l'image habituelle de la femme orientale telle qu'elle est véhiculée, et à vrai dire telle qu'on la voit dans la rue. Les tenues d'un certain nombre de ces demoiselles sont parfois même beaucoup plus " sexy " et osées que celles de leurs homologues occidentales - et pourtant Mariah Carrey et autres Kylie Minogue ne sont pas avares de leurs charmes ! Sans compter les poses lascives et les doubles sens à peine dissimulés...


nancy-ajram.jpg
... comme chez sa compatriote Nancy Ajram.


Certaines jouent volontairement de la provocation, pas toujours avec subtilité, allant même jusqu'à l'outrance, et quelquefois cela devient pour ainsi dire leur fonds de commerce : mondialisation oblige, les productions jouent partout les mêmes cartes. Sauf qu'au Mashreq, la dimension religieuse garde une résonnance qu'elle n'a plus en Occident. Certains musulmans s'émeuvent de la vision de ces corps féminins dénudés d'une façon qui entre en conflit avec les traditions. On crie au scandale, mais le scandale fait vendre, tout comme ici ; d'où une certaine surenchère de part et d'autre. Dans le monde musulman, chanteuses et danseuses ont toujours eu une place à part, comme nous en reparlerons bientôt, et la sensualité est chez elles de longue date tolérée, même si elle a été longtemps très codifiée ; leur réputation sulfureuse ne date pas d'hier, tout comme c'était encore le cas en Occident il n'y a pas si longtemps. Gageons quand même que la plupart des messieurs, dans le secret de leur salon, apprécient occasionnellement le spectacle d'autant plus croustillant qu'il ne fait pas partie de leur quotidien, contrairement à l'habitude que nous avons en Europe de voir des portions dénudées de corps féminins...



Maria_01.jpg
Avec Marya, la provovation est explicite, mais joue sur le double sens et l'humour.



Pour les jeunes, c'est aussi l'expression d'un désir de liberté, et sans doute aussi le goût de l'interdit qui ici brave les tabous de la société dans un espace que la morale traditionnelle a du mal à maîtriser. Une occidentalisation sans doute mal maîtrisée elle aussi, avec d'un côté une fascination pour le modèle occidental et de l'autre la vision d'un Occident décadent et débauché. On voit bien ce phénomène hors du Mashresq, en Turquie, où la jeunesse dorée occidentalisée tient tête aux tenants du retour à une morale plus stricte.


rosy.jpg
En Egypte, il y a loin de la provocation gentillette et amusante de Rozy...


Pour les femmes orientales, il n'est pas certain que l'image véhiculée par certaines artistes soit de nature à leur rendre service. Certaines chanteuses manient la provocation avec subtilité et non sans humour, comme un pied de nez aux rigoristes de tout poil, et celles-là forment en quelque sorte l'avant-garde des femmes orientales modernes, qui veulent allier modernité et tradition. Mais il faut avouer que d'autres poussent loin la surenchère, au risque d'entraîner l'effet inverse. Longtemps, la palme de la provocation a été détenue par des chanteuses libanaises, sans doute parce que la société libanaise est plus libérale que d'autres dans cette région du monde. Mais depuis quelques années, les Egyptiennes aussi s'y sont mises, comme la fameuse Ruby qui a suscité tant d'émoi. 


Ruby.jpg
... à la provocation plus poussée dont joue Ruby !


Entre les monaqabat, ces femmes voilées à la saoudienne dans la tradition wahhabite, et les icônes sensuelles qui défilent sur les écrans de télévision, il y a un gouffre révélateur des contrastes saisissants d'une société qui cherche sa voie entre modernité et tradition. Sans pour le moment parvenir à un réel équilibre.



monaqabat.jpg
Et quel contraste avec ces monaqabat, femmes entièrement voilées de noir dans la tradition wahhabite saoudienne, de plus en plus nombreuses au Mashreq, en particulier en Egypte !



Place à la musique, je vous laisse juger par vous-mêmes avec l'un des clips provocateurs par lesquels le scandale est arrivé sur les rives du Nil : " Koll ma a'olo lâ " (2004) de Ruby - à remettre dans son contexte, bien entendu.

 

 


 



Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Musiques des Horizons
commenter cet article

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives