Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 07:20

 

egypte-frd--325-.JPG

Derrière les arbres de la corniche, le temple de Louqsor ; cette photo est un peu triste, parce que les bus que vous voyez garés derrière les arbres, ce sont ceux qui nous ont ramenés à l'aéroport, au terme du séjour... Larme à l'oeil garantie, à part pour les insensibles, quand on jette alors un dernier regard sur le fleuve et les paysages alentour...

 

Au terme de la navigation sur le Nil, notre bateau finit par accoster à Louqsor, al-Uqsur la troublante, l'ancienne Thèbes de l'Antiquité, nom qui m'a tant fait rêver. Nous accostons tout près du temple, dont nous pouvons admirer les colonnades depuis le pont supérieur. Précisons que nous accostons à l'égyptienne, bateau contre bateau. Vous vous en doutez, je brûle de descendre à terre. Et justement, à l'égyptienne, ça veut dire que pour descendre à terre il faut passer de bateau en bateau, c'est assez drôle ; sauf que ceux qui n'ont pas le sens de l'orientation, ni une mémoire visuelle, peuvent au retour se tromper de bateau, et c'est encore plus drôle.


 

egypte-frd--327-.JPG

De l'autre côté, la rive occidentale nous appelle... Elle est là, toute proche, la mythique nécropole thébaine...

 

egypte-frd--309-.JPG

Préfiguration nocturne des merveilles de Karnak...

 


Le temple de Louqsor n'est pas inscrit au programme des visites, c'est donc seuls que nous le découvrirons, de nuit. Une beauté particulière, qui fait que le charme est intact bien que nos yeux se soient habitués à admirer tant de beautés architecturales. L'une de ses particularités, c'est la petite mosquée Abu el-Haggag qui y subsiste, noyée parmi les vestiges du temple. Plusieurs périodes se succèdent ou se superposent, des plus célèbres pharaons à l'époque romaine. Après avoir essentiellement vu des vestiges d'époque ptolémaïque, en dehors d'Abu Simbel et de Gizeh, nous prenons un premier contact avec l'Egypte plus ancienne, en attendant la grande rencontre : celle avec le temple de Karnak qu'annonce un petit dromos de sphinx pour la plupart d'un style tardif.

 

 

egypte-frd--299-.JPG

L'entrée du temple... vous savez tous où est l'autre obélisque...

 

 

egypte-frd--304-.JPG

La petite mosquée Abu el-Haggag, nichée dans le temple antique...

 

 

egypte-frd--300-.JPG

Le dromos de sphinx en avant du temple, qui allait à l'origine jusqu'à Karnak...

 

 

Louqsor, ce sont aussi les quais avec leurs boutiques et leurs cafés, où l'ont traîne le soir venu le temps de prendre un verre et de fumer une shisha. Un soukh qui reste ouvert très tard et où j'ai longuement discuté d'égyptologie avec un jeune marchand égyptien passionné par son pays et qui me proposait d'aller dans sa famille dans le secteur d'el-Gournah ; hélas, c'était la veille du départ, sinon, j'aurais été ravi de cette escapade imprévue à laquelle Gaby se serait volontiers jointe. C'est un tourbillon, mais différent de celui d'Aswan et surtout d'Esna... C'est un lieu, en tout cas, où l'on voudrait rester assez longtemps pour en découvrir toutes les facettes, et qu'on ne fait hélas que survoler dans le cadre d'un voyage organisé. On a une terrible envie de revenir à Louqsor pour en profiter un peu.

 

 

egypte-frd--302-.JPG

Magie nocturne des forêts de colonnes... A Louqsor, la promenade est presque mystique...

 

 

De Louqsor, nous allons vivre les grands moments qui nécessiteront chacun un récit : le choc absolu de la visite de Karnak, puis la visite de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines. Bien que je sache que la fin du voyage approche, je suis impatient de découvrir ces merveilles. Les nuits seront courtes...

 

 

NB : Louqsor a beaucoup changé depuis 10 ans, comme vous pouvez le contater d'après certaines de mes photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kaaper Nefredkheperou - dans Voyages en Egypte
commenter cet article

commentaires

Papyrus D'identité

  • : Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • Horizons d'Aton - Beyt Kaaper
  • : Une demeure perdue quelque part entre rêve et réalité, dans les sables du désert égyptien ou sur les flots de la Méditerranée. Tournée vers l'horizon, les horizons divers... Les horizons de l'Est et de l'Ouest, comme disaient les anciens Egyptiens... Une demeure un peu folle, pour abriter des rêves un peu fous, des passions, des émotions, des coups de coeur...
  • Contact

Fouilles

Archives